Le Congrès autorise la Cafat à prêter cinq milliards au Ruamm

santé
Congrès, vote du prêt au Ruamm, 29 avril 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
Ce matin, le Congrès de la Nouvelle-Calédonie votait à l'unanimité une loi du pays permettant à la Cafat de prêter cinq milliards de francs CFP au Ruamm, le régime unifié d’assurance maladie. La somme provenant de régimes qui ne sont pas déficitaires, comme celui des retraites.
Le texte a été adopté ce mercredi matin à l’unanimité du Congrès. Une loi du pays qui autorise des prêts entre les branches du régime général de la Cafat, pour faire face au déficit du Ruamm. Un gouffre évalué pour 2020 à plus de six milliards de francs CFP… avant la crise du Covid-19 !
 

Le procédé

La décision votée avenue Vauban permet d’attribuer un prêt de cinq milliards de francs, prélevés :
- à hauteur de 3,5 milliards, dans le régime des retraites
- et à hauteur d’1,5 milliard, dans le régime des prestations familiales.
 

Remboursé via la CCS

Le remboursement de ce prêt sera ensuite assuré par l’affectation d’une partie de la CCS, la Contribution calédonienne de solidarité. Et ce pour un montant annuel d’1,72 milliard, durant trois ans, à compter du 1er janvier 2021. La fixation du taux d’intérêt reviendra au conseil d’administration de la Cafat, il devrait être établi à 1,5%.
 
Cafat
©NCla1ère
 

Des données à actualiser

Le montant de ce prêt a lui aussi été évalué avant l'actuelle situation sanitaire. Une difficulté soulevée par Philippe Dunoyer de Calédonie ensemble, il a rappelé l’importance d’obtenir des données chiffrées concernant la crise du coronavirus. Elle risque de rendre encore plus catastrophique la situation du Régime unifié d’assurance maladie-maternité. 
 

S'assurer du côté exceptionnel

Milakulo Tukumuli, président de l’Eveil océanien qui siège au Congrès sans étiquette, a souhaité s’assurer du caractère exceptionnel de cet emprunt.
Position partagée par Jacques Lalié de l’UC-FLNKS et Nationalistes.
 

«Salaires des personnels des hôpitaux»

Une loi de pays qui permettra «d’assurer à court terme le paiement des salaires des personnels des hôpitaux», pour Virginie Ruffenach. La cheffe de groupe Avenir en confiance rappelant que la mesure n’est toutefois pas suffisante à elle seule. 
 

Plus de 260 000 bénéficiaires du Ruamm

Depuis sa mise en place en 2002, le Ruamm est systématiquement déficitaire, malgré les subventions successives de la Nouvelle-Calédonie. Il concernait en 2018 plus de 260 000 personnes.

Le compte-rendu radio d'Alix Madec :

Vote au Congrès du prêt Cafat pour le Ruamm

 

Réforme du service de santé au travail

Autre loi du pays adoptée à l'unanimité, la réforme de la santé au travail. Objectif : améliorer le suivi de l'état de santé des travailleurs, avec une nouvelle organisation. Les salariés bénéficieront désormais d'une visite d'information et de prévention tous les trois ou cinq ans. Les médecins du travail, pas assez nombreux, pourront se faire assister par des infirmières pour certaines tâches dans la prévention.

Le compte-rendu télé d'Erik Dufour et  Brigitte Whaap :
©nouvellecaledonie
 

L'invité de la matinale

Xavier Martin, directeur de la Cafat, était le lendemain invité de la matinale radio. Il est revenu sur ce prêt, et l'utilisation qui en sera faite. Son entretien avec Charlotte Mestre :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live