Le conservatoire de Nouméa inaugure une sculpture symbolique

art
Le conservatoire de Nouméa a inauguré ce mercredi 23 juin la sculpture de Gaby Katé.
Une sculpture unique placée sous le thème de la musique et de l'enfance. ©Martine Nollet

Cette sculpture, inaugurée mercredi en présence de plusieurs personnalités, est l'œuvre de Gaby Katé, un jeune artiste de 31 ans, originaire de Saint-Louis. 

Le conservatoire s'enrichit d'une œuvre "orchestre". Une nouvelle sculpture a été inaugurée, mercredi 23 juin, à l’entrée de l’établissement situé à Nouméa. Réalisée par l’artiste Gaby Katé, cette œuvre se base sur un thème précis : la musique et l’enfance, comme le précise Pascale Doniguian, directrice du conservatoire. 

“On a suggéré à Gaby un cahier des charges très simple : l’enfance et la musique. L’essentiel était de trouver dans cette sculpture tous les instruments occidentaux et tous les instruments d’ici, pour faire une unité d’orchestre du pacifique.” 

Pascale Doniguian, Directrice du conservatoire

 

Une sculpture comme symbole 

Cet événement a été marqué par l’émotion et la reconnaissance de Gaby Katé, mais également par les discours de certaines personnalités publiques, comme celui de Didier Poidyaliwane, membre du gouvernement. Il a rappelé la place de l’art au cœur de la ville où la transmission des arts est majeure. 

"C'est un symbole qui rassemble tout le monde et qui attire du monde au conservatoire. La musique du conservatoire était longtemps considérée comme élitiste, cette sculpture peut également rassurer et ouvrir les portes de l'établissement."

Didier Poidyaliwane

 

Cette sculpture en houp, riche symbole, accueille les artistes et apporte une touche océanienne, qui fige les liens universels. En clair, cette œuvre réunit à elle seule la musique du monde, la danse et tout l’art océanien. 

Un reportage sur place de Martine Nollet