Le douzième festival Sublimage a remis ses prix et fermé ses portes

festivals
Photo qui a reçu le manta d'argent du festival Sublimage 2021, "Regard nocturne".
La photographie qui a reçu le manta d'argent de ce douzième festival Sublimage s'intitule "Regard nocturne". ©Yves Gillet
Sept jours de festival consacré à l'image sous-marine se sont conclus ce dimanche soir, à Nouméa. Après une semaine d'exposition, de projections et de conférences, une trentaine de prix ont été décernés.

Poissons, crevettes et cétacés ont reçu mantas, nautiles et autres bénitiers. Autant de prix qui ont récompensé ce week-end les lauréats de Sublimage, à commencer par le bien connu Jack Berthomier. L'incontournable observateur des fonds marins reçoit trois trophées, dont le manta d'or au titre des auteurs calédoniens.

Portrait d'un grondin

L'argent revient à Yves Gillet pour son "portrait de grondin" rencontré à la Baie-des-Citrons en début de nuit. C'était dans seulement quelques mètres d'eau, précise le photographe qui a capturé ce saisissant regard, avec un éclairage particulier "dû à une petite lampe orientée vers la tête du poisson"

Le festival international de l'image sous-marine s'est terminé ce dimanche, à Nouméa après avoir plongé les visiteurs, une semaine durant, dans ces beautés mais aussi ces fragilités tapies sous la surface. En voici le palmarès.

 

Photographie

  • Primés auteur calédonien : manta d'or à Jack Berthomier pour "Reflet d'un voyageur" ; manta d'argent à Yves Gillet pour "Regard nocturne" ; manta de bronze à Xavier Bineau pour "Une crevette médusée" ; prix espoir à Denise Azuelos pour "La sagesse de la pieuvre".
  • Primés grand angle : manta d'or à pour Marco Gargiulo pour "Zeus & Helios" ; manta d'argent à Fraco Tulli pour "Moms" ; manta de bronze à Lénaïc Potrel pour "L'envers du décor" ; prix espoir à Nicholas Samaras pour "Your protection is my home pollution".
  • Primés macro-proxys : manta d'or à Claire Jeuffroy pour "Hippo nose" ; manta d'argent à Jack Berthomier pour "Platax juvénile sous une fleur flottante" ; manta de bronze à Claudio Zori pour "Tylodina" ; mention spéciale à Nuswanto Lobbu pour "Hitch and ride".
  • Primés noir et blanc : manta d'or à Danny Van Belle pour "Batfish in the night" ; manta d'argent à Tobias Friedrich pour "Hangover" ; manta de bronze à Patrick Desormais pour "Droit dans les yeux".
  • Primés eau douce : manta d'or à Nicholas Samaras pour "Floating in liquide space" ; manta d'argent à Valérie Caro pour "Au cœur des nénuphars" ; manta de bronze à Tobias Friedrich pour "Two Continentals".
  • Prix du public : Lénaïc Potrel pour "L'envers du décor".

Séries thématiques

  • Bénitier d'or : Jack Berthomier pour "Tableau d'Ô douce".
  • Bénitier d'argent : Franco Tulli pour "Octopuses'houses".
  • Bénitier de bronze : Galice Hoarau pour "Loup".
  • Prix spécial du jury : Patrick Desormais pour "Eau douce en Île de France".

Films amateurs

  • Tortue d'or : meilleur documentaire, Leal Juan Vincente pour Arthopoda crustacés.
  • Tortue d'or : meilleur voyage de plongée, Rémi Demarthon, pour De sabres et de crocs.
  • Tortue d'or : le plus original, Pascal Schelbli, pour Beauty.
  • Prix Alain-Gerbault de à la nature : James Caratini pour Vision.

Films professionnels

  • Nautile d'or à Rémy Tezier pour Quand baleines et tortues nous montrent le chemin.
  • Nautile d'argent à Caroline et Jérôme Espla pour Au nom de la mer.
  • Nautile de bronze pour La cité des mérous sombres.
  • Mention spéciale à Chloé Glad pour Code coda.

 

Prix du CNC

  • Voilier d'or à Virginie Kleitz pour Balade en eau calme.
  • Voilier d'argent à Benoit Kessler pour Jeu d'ombres.
  • Voilier de bronze à Marine Reveilhac pour Canard et papillon.

Prix Lagoon

Anthony Guillamin.