Le grand retour des attestations de déplacement

coronavirus
attestation
©Marguerite Poigoune

Confinement oblige, les Calédoniens doivent impérativement se munir d’une attestation pour sortir de chez eux. Si les forces de l’ordre font preuve de souplesse en ces premiers jours, les sanctions devraient bientôt tomber. 

Presqu'un an, jour pour jour, après le premier confinement, les Calédoniens doivent reprendre les vieilles habitudes. Pas de sortie du domicile sans attestation.

Cette mesure s’applique du 8 au 22 mars, période durant laquelle les déplacements hors du domicile sont interdits sauf pour certains motifs, tels que les trajets domicile-travail, les achats essentiels (type alimentation) ou encore les rendez-vous médicaux. 

Contrôles attestation
Les gendarmes de Poindimié contrôlant les attestations ©Marguerite Poigoune

Des attestations en fonction des motifs

Trois types d’attestation existent :

Bientôt des attestations numériques 

Pour le moment, seules les attestations papier sont disponibles, ce qui pénalise les personnes sans imprimante, reconnait le gouvernement. 

La Métropole n’étant pas confinée, il n’est pas possible, contrairement au premier confinement, d’utiliser le générateur d’attestation national.

Le gouvernement calédonien travaille donc à la création d’une attestation numérique, qui « sera disponible dans quelques jours après validation par le haut-commissariat », assure Christopher Gyges. Il suffira alors d’enregistrer l’attestation sur son smartphone et de présenter celui-ci en cas de contrôle. Les attestations recopiées à la main sont autorisées. Les modèles sont à retrouver sur le site du gouvernement ou celui du haussariat. 

 

 

 

attestation numérique

 

 

 

 

Sensibiliser avant de sanctionner

Ce mercredi matin, les gendarmes étaient de sortie au nord du village de Poindimié. Avant que les amendes ne pleuvent, d’ici quelques jours, les forces de l’ordre font de la sensibilisation auprès des Calédoniens. 

Le reportage radio de Marguerite Poigoune est à écouter ici.

 

 

 

Contrôle de gendarmerie à Poindimié

Contrôles attestation
A Nouméa, ce mercredi matin, les contrôles ont généré quelques bouchons à l'Orphelinat. ©NC La 1ère

 

 

 

 

Ne pas oublier la pièce d'identité 

Pour sortir de son domicile, chacun doit se munir à la fois de son attestation de déplacement mais aussi d’une pièce d’identité. A Nouméa, lors du premier jour de confinement, les habitants n’avaient pas encore tous leur précieux sésame sur eux, comme on peut l’entendre dans ce microtrottoir. 

 

 

 

Les Nouméens ont-ils repris l'habitude des attestations ?

 

 

 

Toute personne ne respectant pas les consignes s’expose à 15 000 francs d'amende dès la première infraction.