Le MNIS souhaite la mise en place d’un gouvernement de transition

gouvernement de nouvelle-calédonie
MNIS conférence presse
©C.W

A l’approche du dépôt des listes de candidats et de l’installation du 17ème gouvernement de Nouvelle-Calédonie, le Mouvement Nationaliste Indépendantiste et Souverainiste, explique son intérêt d’un gouvernement qui "sorte des clivages politiques".

Le parti de Muneiko Haocas souhaite un gouvernement qui se penche réellement sur l’avenir statutaire de Nouvelle-Calédonie au sortir de l’Accord Nouméa et non d’un gouvernement ancré dans la routine... soit un gouvernement dit de transition, "c’est-à-dire un gouvernement qui va accompagner le processus de la fin de l’accord de Nouméa tout simplement" explique-t-elle.

Dans le contexte dans lequel nous sommes aujourd’hui, dans un mode de résolution de conflit, on veut que ce gouvernement soit hors du cadre bipolaire. Cette vision de la construction avec tout le monde, il faut qu’elle puisse y être dans cette institution que sera le futur gouvernement. Quand on parle de transition, c’est pour pouvoir accompagner cette résolution du conflit mais aussi pouvoir le lier à la sortie de l’Accord de Nouméa, c’est-à-dire proposer concrètement des élections statutaires, référendaires pour pouvoir sortir par le haut de cet accord

Muneiko Haocas

 

Pour le MNIS, cette nouvelle forme de consultation doit permettre à chacun des différents projets de société de s'exprimer clairement sur les différentes questions non résolues en 30 ans d'accords successifs. Le parti estime que les réponses sont actuellement "noyées dans un référendum binaire"