Le nord du Vanuatu balayé par le cyclone Harold

cyclones
cyclone Harold Vanuatu
©DR
Le puissant cyclone Harold s’est abattu ce lundi 6 avril sur le Vanuatu. Avec des vents dépassant 235km/h, le monstre météorologique a fait plusieurs dégâts. Il se dirige désormais vers les îles Fidji.
 
Cinq ans après le passage du cyclone Pam, le Vanuatu  a dû faire face à un autre cyclone de catégorie 5. Harold a balayé l’archipel par des vents soufflant à 235 km/h. Les autorités ont donné l’alerte dans plusieurs provinces de Vanuatu, un pays composé de 80 îles s’étendant sur 1 300 km. Il a touché terre lundi matin sur la côte Ouest de l’île d’Espiritu Santo, la plus grande de l’archipel, et progressait vers Luganville, deuxième ville du pays avec 16 500 habitants, avant de se diriger vers l’île de Pentecôte.


« Enormément de dégâts »

« Pour l’heure, nous n’avons reçu aucune information sur d’éventuels blessés, mais il y a énormément de dégâts », a déclaré Jacqueline de Gaillande, secrétaire générale de la Croix-Rouge dans l’archipel.

© Tavuet William


 

cyclone Harold Vanuatu
©Nak Wity Witnol
cyclone Harold Vanuatu
©Nak Wity Witnol


Risques d’introduction du coronavirus

Dans un contexte d’épidémie mondiale de coronavirus, la situation est encore plus à craindre pour l’archipel du Pacifique sud qui a, malgré le confinement, autorisé les populations exposées aux éléments à se rendre dans des refuges. Pour l’heure, l’archipel, qui a également fermé ses frontières, ne recense aucun cas de coronavirus. Les aides internationales, notamment australiennes et néo-zélandaises, pourraient manquer cette année. Mais la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a annoncé que son armée était prête à porter assistance au Vanuatu, quand bien même un confinement aurait été décidé en Nouvelle-Zélande contre le coronavirus.
 

Harold se dirige vers Fidji

Après le Vanuatu, Harold poursuit sa route destructrice vers les îles Fidji et les Tonga. En mars 2016, les Fidji étaient touchées par Winston, un cyclone de catégorie 5, qui avaient fait une cinquantaine de victimes. Il pourrait également menacer les Tonga, selon les dernières prévisions météorologiques. Aux Salomon, le cyclone Harold a déjà tué au moins 27 personnes, des passagers d’un ferry qui sont tombés à l’eau alors que le navire avait quitté le port en dépit des alertes météorologiques. Seuls cinq corps ont été retrouvés.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live