Le Pop It à l’assaut des cours de récré

jeux
Pop It
Les Pop It se déclinent en différentes formes et couleurs ©Alix Madec
Cette petite plaque de silicone recouverte de bulles de toutes formes et de toutes les couleurs fait un véritable carton auprès des plus jeunes. Développé en Chine et glorifié sur le réseau social Tiktok, ce jeu ludique fait fureur chez les plus jeunes. Une aubaine pour les commerçants.

Des petites bulles qui comptabilisent plus de 156 millions de vues sur TikTok. Les Pop It, formes de silicone couvertes de petites bulles de toutes les couleurs font fureur chez les plus jeunes. Des jeux à petits budgets revendus à près de 1 200 francs CFP, et fabriqués en Chine.

Un jeu qui s'arrache

Steven Le Berre, gérant d’une enseigne de jouets, a vu ses deux premiers stocks s’écouler en quelques jours.
"On a été assez surpris. Au début, on a commandé à peu près 600 Pop It, c’est parti en deux semaines. Et on a eu une autre petite commande qui est arrivée, c’est parti en deux jours. Et là, on a repassé une commande, je pense que ça va repartir très vite".

Un outil d’apprentissage ludique

Les enfants adorent et il peut également aider à l’apprentissage des tout-petits.
"C’est un petit jeu satisfaisant. On appuie sur des petites bulles, c’est en silicone, donc ça ne craint rien pour les enfants, il y a des couleurs et des formes différentes" explique Karelle, gérante d’une enseigne de jouets. "On travaille sur la motricité fine, on travaille en groupe, et on fait aussi des mathématiques et de la stratégie. Ça fonctionne aussi pour les petits à la maternelle ou à la pré-maternelle puisqu’on leur fait faire des exercices". 

Une aide dans le suivi des jeunes autistes

Un outil qui séduit également les professionnels de santé. Les spécialistes de l’Institut spécialisé de l’autisme ont opté pour cette formule ludique. Objectif : varier les supports de jeu des 36 enfants et jeunes adultes suivis au sein de l’établissement.
"L’idée, c’est de rester sur des objets, des jouets, des choses qui restent suffisamment attrayantes et motivantes pour qu’on puisse maintenir le niveau d’apprentissage constamment" explique Amandine Stabla, chef de service de l’ISA. "Après, il y a tout ce qui va être au niveau du toucher sensoriel. Donc, c’est des matières assez douces, avec une réaction de cause à effet, donc on appuie, ça s’enfonce, on retourne, pareil. Donc il y a tout ce petit lien aussi de cause à effet qui est simple et efficace et l’enfant apprend grâce à ces supports et à ces médiations très facilement et sans s’en apercevoir en fait".

Un jeu à petit prix dont les quantités sont toutefois limitées. Car si son succès est croissant, les commerçants restent prudents face aux phénomènes de modes, qui animent régulièrement les cours de récréation.