Le report des Jeux olympiques de Tokyo,une chance pour Minh Dack?

jeux olympiques
Minh dack
Le report des JO de Tokyo à l’an prochain a déçu nombre d’athlètes et de passionnés de sport du monde entier. Mais il s’agit pour d'autres d’une deuxième chance. C’est le cas du karatéka calédonien Minh Dack, relancé dans sa quête d’une qualification olympique.
Il n’est pas du genre à baisser les bras facilement Minh Dack. Karatéka, spécialiste du Kata, cet art des mouvements seul face à un jury, le Cagou avait fait une croix sur les Jeux olympiques. 
Multiple médaillé mondial, champion d’Europe, il avait accepté de finir sa carrière sans connaître le frisson olympique, sa discipline n’étant pas présente aux JO jusqu’à présent.
Mais voilà, le Covid-19 est passé par là…
 

Tenter la sélection

« Les compteurs sont remis à zéro donc c’est une chance pour moi de pouvoir bien repartir. Et comme nous ici en Nouvelle-Calédonie, on a la chance de pouvoir s’entraîner et être libre, j’espère pouvoir revenir à mon meilleur niveau et essayer d’être sélectionné par la France pour pouvoir faire le Tokyo » explique Minh Dack. « Il y a une seule compétition qui va être décisive pour la sélection, c’est normalement en avril 2021 au Maroc. Et donc, là, à partir de ce moment là, le Français qui fera la meilleure performance sera sélectionné pour aller tenter sa chance au tournoi de qualification olympique ». 
Minh Dack, le dernier des Mohicans sur tatami
Minh Dack, dernier des Mohicans sur tatami, comme le surnomme l'équipe, arrive à la fin de sa carrière. ©Denis Boulanger
 

Terminer en beauté

Alors que s’ouvre la nouvelle saison de karaté, Minh Dack y croit désormais à nouveau, mais refuse de se faire trop d’illusions.
« Le temps malheureusement ne joue pas en ma faveur et c’est vrai que un an de plus, c’est quand même un peu dur. En tous cas, j’espère vraiment pouvoir tenter ma chance et vraiment donner le meilleur pour clôturer cette carrière ». 

Mais il reste encore un autre détail à régler et pas des moindres : la menace d’une annulation qui plane toujours au-dessus des Jeux de Tokyo… Auront-ils bien lieu l’an prochain ? Ou faudra-t-il attendre 2024 et les Jeux de Paris ? Mais là, il n’y aura plus de karaté. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live