Le réseau Tanéo suspend une partie de ses lignes après les caillassages à Saint-Louis

transports
Flotte de bus, cars, Tanéo
Flotte de bus Tanéo, image d'illustration. ©NC la 1ere
Après avoir été suspendu tout le weekend après des actes d’incivilité à Saint-Louis, au Mont-Dore, le syndicat mixte des transports urbain (SMTU) annonce, ce mardi 7 juin, qu’une partie de son service dans le Grand Nouméa cette semaine sera largement perturbé.

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux lors du long week-end de la Pentecôte. Les vitres d’un bus explosées après un passage sur la RP1 au niveau de Saint-Louis, au Mont-Dore, samedi soir.

Conséquence, les lignes du Mont-Dore avaient alors été stoppées le temps du weekend et en attendant une décision de Carsud, qui opère la plupart des lignes du Grand Nouméa, pour la semaine.

C’est donc chose faite. Dans un communiqué sur les réseaux sociaux, le SMTU, sur sa page du réseau Tanéo indique trois suspensions différentes. La première concerne la journée du mardi 7 juin avec trois lignes suspendues dans l’après-midi.

Une semaine perturbée au Mont-Dore

Demain, mercredi 7 juin, 14 lignes, dont le Néobus, seront suspendues toute la journée. Cela concerne toutes les lignes opérées par Carsud. Les communes du Mont-Dore, de Dumbéa et de Païta sont donc concernées. En parallèle, l’agence de Koutio, à Dumbéa, restera portes closes.

Enfin, dès jeudi 9 juin et pour une durée d’une semaine les lignes du Mont-Dore seront largement perturbées. Les lignes M2 et M3 ne circuleront pas et les lignes M4 et L8 ne circuleront pas au-delà du lycée du Mont-Dore.