Le retour à l’école…ou pas

éducation
Collège de Plum rentrée coronavirus
Un seul élève par table au collège de Plum ce mercredi ©NCla1ère
Ce mercredi marquait le début de la nouvelle rentrée scolaire pour une partie des élèves de Calédonie. Entre ceux pour qui la reprise est retardée, et ceux dont les parents ont préféré attendre encore, tout le monde n’était pas là ce matin.
C’est la province Sud qui a entamé aujourd’hui la reprise progressive des cours. Une reprise, vous le savez, qui s’étalera sur deux semaines, en demi-classes.
 

A Plum

Au collège de Plum, 256 élèves sur les 512 que compte l’établissement étaient donc invités à regagner leurs classes ce matin. 64 d’entre eux seulement ont décidé de rester chez eux. 
Le reportage de Natacha Cognard et Michel Bouilliez 
©nouvellecaledonie


 

Au Vallon Dore

Ce matin au Mont-Dore, les enfants du premier groupe reprenaient à la maternelle les Dauphins et à l’école primaire du Vallon-Dore. Les parents des petits ont sans doute eu plus de réticence à envoyer leurs enfants à l’école, puisque quelques dizaines d’entre eux seulement étaient présents, pas la moitié des effectifs habituels. Toutes les mesures avaient pourtant été prises, notamment un plan de circulation à destination des élèves et des maîtresses avec des masques. 
Reprise école coronavirus Maternelle les dauphins Vallon Dore
©Françoise Tromeur

 

25 % d’abstentéisme 

Le vice-recteur Erick Roser était l’invité du journal de midi en radio avec Charlotte Mestre. 
Selon lui, un quart des élèves attendus n’était pas présents. Et pour des causes diverses : inquiétude face au virus,  problèmes de transports ou intempéries. 
Erick Roser a rappelé l’importance de ce retour en classe, même si durant ces deux semaines, l’absentéisme sera toléré et la continuité pédagogique maintenue.

Extrait Roser absentéisme

  

Distanciation et gestes barrières respectés

Les établissements se sont adaptés pour accueillir les élèves en respectant les mesures de distanciation et en organisant des séances de lavage de mains tout au long de la journée. 

Extrait Roser distanciation


 

Sarraméa attendra

En province Sud, la mairie de Sarraméa a décidé de repousser la reprise au 4 mai, invoquant un manque de matériel pour assurer la sécurité des élèves et du personnel et l’impossibilité de faire respecter les gestes barrières. Une décision soutenue par la majorité des habitants de la commune.
Le reportage de Caroline Antic-Martin et Christian Favennec 
©nouvellecaledonie


 

A Païta, des coutumiers contre la rentrée

Toujours en province Sud, à Païta, les petits chefs des tribus de N’Dé et de Bangou ont informé les établissements scolaires que les familles n’enverraient pas leurs enfants en classe aujourd’hui. 
Ils estiment eux aussi que les conditions sanitaires ne sont pas réunies pour assurer la sécurité de leurs enfants.
 

Les Loyauté à partir de jeudi et le Nord le 4 mai


[MISE À JOUR JEUDI 23, 10H30]
Contrairement à ce qui avait été initialement annoncé, la rentrée à Maré n'a pas eu lieu ce jeudi matin. La reprise progressive se fera à partir de lundi 27 avril pour s'assurer que les conditions de sécurité sont réunies pour une reprise totale des écoles primaires et maternelles. Des réunions d'information avec les parents d'élèves doivent se tenir entre temps. Le maire de l'île fera un nouveau point le mercredi 29 avril. L'annonce concerne aussi le secondaire pour les collèges de l’île.

Rappelons qu’en province des Iles, on a préféré repousser la rentrée à ce jeudi à Maré et Lifou pour avoir le temps de préparer les établissements. Lifou où les grandes chefferies prônent plutôt une rentrée le 27 avril pour le secondaire et le 4 mai pour le primaire. Une réunion était prévue ce matin avec la présidence de la province et les chefferies. Il devait également être question du rapatriement des personnels enseignants et des résidents bloqués sur la Grande terre.
école de tiga

A Ouvéa, le conseil coutumier a décidé hier que les enfants ne reprendront l’école que lundi prochain, le 27 avril. Un délai qui doit permettre de s’assurer que les conditions sanitaires sont réunies pour une rentrée en toute sécurité. 
A ce titre, avant lundi, les coutumiers, les parents et les représentants des institutions feront le tour de tous les établissements d’Iaai pour faire un état des lieux. 
Par ailleurs, le conseil coutumier a également décidé qu’en l’absence d’un protocole sanitaire fiable, les liaisons aériennes et maritimes avec la Grande Terre restent suspendues jusqu’à nouvel ordre. 
Enfin, les enfants scolarisés en province Nord retourneront en cours le 4 mai.
Même chose pour les étudiants de l’université. 
 

Rentrée échelonnée au campus des Iles

C’est une rentrée échelonnée aussi pour les étudiants du campus des Iles à Nouméa. Ceux de l’Université ne seront accueillis que le dimanche 3 mai.
Aujourd’hui seuls les élèves en BTS ont pris possession de leurs chambres après un passage obligatoire à l’administration pour le pointage et le rappel des mesures d’hygiène et de sécurité.
Le reportage de Malia-Losa Falelavaki

Rentrée campus des Iles reportage


Les étudiants du campus des îles n’auront pas à payer le loyer du mois d’avril. Quant au mois de mars, la différence est remboursée aux élèves qui ont payé la totalité. Ainsi en ont décidé la direction du campus et le conseil d’administration.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live