Le salon des études supérieures de retour pour sa 22e édition

éducation
Salon des étudiants 2021 ok
Près de 5 000 jeunes étaient présents ce vendredi pour l’occasion sur le site de l’université de Nouville. Pour la deuxième année consécutive, le rendez-vous s'est tenu simultanément sur le campus de Baco, à Koné.

A Nouville, les formations se déclinent, mais ne se ressemblent pas. Pour la 22e édition du salon des étudiants, une centaine d'exposants sont sur le campus de l'université, autour d'espace thématiques. Objectif : accompagner les étudiants dans leur parcours post-bac à l'image de Guilia Delle Case et Chloé Thomas, collégiennes, qui souhaitent devenir journalistes.

Difficile départ 

Pour avoir des informations, elles se sont rendues sous la tente du pôle d’orientation de l’université. Laurence Kerdoncuff, chargée d'orientation et d'insertion professionnelle, les aiguilles sur les formations vers lesquelles s'orienter : une licence de lettres ou bien d'histoire. 

"L’université offre plus de quarante formations, toutes formations confondues. Il y a du choix, dans une période où il est compliqué de partir faire ses études à l’étranger, ça peut être un bon calcul de commencer une licence en Calédonie", précise la professionnelle. 

Pandémie

Pour cette 22e édition, le salon des études supérieures réunit un grand nombre d’établissements scolaires du pays. Au total, 103 formations sont proposées, après le baccalauréat. Depuis l’année dernière, les étudiants qui partent en Métropole, sont confrontés à la pandémie du coronavirus.

Une difficulté supplémentaire à gérer, pour la maison de la Nouvelle-Calédonie qui les accueille à leur arrivée. "On observe une baisse des effectifs de départs vers la Métropole", précise Anthony Gowet, représentant de la maison de la Nouvelle-Calédonie. "C’est pour cela qu’on les incite à s’inscrire sur notre plateforme, pour qu’on puisse les recenser et les sensibiliser aux mesures qui ont été prises en Métropole". 

Quatre nouvelles formations

Cette année, quatre nouveautés ont été apportées aux diverses formations proposées aux étudiants locaux. 

  • Un nouveau BTS assurance, ouvert au lycée Saint-Joseph de Cluny.
  • La réforme de la prépa médecine à l'UNC, la PACES se transforme en licence accès santé.
  • Les formations à l'IUT se transforment : les DUT, équivalants à un Bac + 2 deviennent des bachelors universitaires de technologie, équivalants à un Bac + 3.
  • Un nouveau master au sein de l'université de Nouville : le master international en science de la durabilité. Une formation bilingue, en partenariat avec des universités australiennes.

Le salon des études supérieures se tient jusqu’à 17h ce samedi à Nouville, où près de 10 000 jeunes sont attendus.

Le reportage à Nouméa de Natacha Lassauce Cognard et Gaël Detcheverry :

 

Dans le nord aussi

Pour la deuxième année consécutive, le rendez-vous s’est tenu simultanément dans le nord sur le campus de Baco, à Koné. L’occasion pour les élèves de terminale de la zone de ne pas se déplacer jusqu’à Nouméa et ainsi de se renseigner pour leur orientation post-bac. Près de 200 élèves s’y sont déplacés ce vendredi. Pour rappel, le campus de Baco est ouvert depuis l’année dernière et accueille une centaine d’élèves, dans cinq filières différentes.