«Le sénat et le monde coutumier» contre la sortie du confinement telle qu'annoncée

coronavirus
Sénat coutumier
©Caroline Moureaux
Le sénat coutumier confirme son opposition à une levée du confinement actuel avant la fin du mois, en l'occurrence dans la nuit de dimanche à lundi. Le «déconfinement programmé par le gouvernement» est jugé «hâtif et sans préparation suffisante», comme l'écrit le président, Hippolyte Sinewami Htamumu dans un communiqué.
 

«Risque grand» dans les écoles

«Le risque est grand pour le personnel des écoles et pour les écoliers, estime-t-il. Les plus jeunes ne pourront pas appliquer toute la journée les gestes-barrière. Et les enfants sont de grands vecteurs de la transmission des infections.»
 

Pour le port généralisé des masques...

Pour les coutumiers, une préparation est nécessaire. «Préparer implique d’informer, de former, de sensibiliser les jeunes comme les travailleurs au changement. Celui-ci doit se faire dans le maintien des précautions sanitaires diffusées depuis plusieurs semaines», transmet le sénat. «Le changement doit être accompagné notamment du port généralisé des masques dont les acteurs économiques et les particuliers doivent être incités, aidés à produire localement et massivement.»
 

…et des tests «sur le plus grand nombre»

Il doit aussi être «précédé de l’exécution des tests sur le plus grand nombre, avant l’ouverture des circulations terre-air-mer, notamment vers les Iles, avec des contrôles à l’embarquement». Une réaction qui s'achève ainsi : «devant les arguments financiers, et le non-respect de leur parole, le sénat et le monde coutumier maintiennent leur détermination à faire passer l’humain avant l’économique.»
Les Outre-mer en continu
Accéder au live