Le télétravail : un nouvel outil que certaines entreprises veulent conserver

emploi
Télétravail
©DR
La crise du coronavirus a totalement modifié les habitudes de travail de l'ensemble des sociétés calédoniennes. Certaines ont opté durant cette période pour le télétravail et souhaitent le poursuivre malgré le déconfinement progressif.
Selon une étude réalisée par la CCI, sur 1200 entreprises, 64% d'entre elles disent avoir dû arrêter leur activité durant cette période de confinement liée au coronavirus. D’autres ont pou poursuivre leur activité grâce au télétravail. 
C’est le cas de Nautile, fournisseur d’accès à internet. Et depuis la fin du confinement strict, certaines habitudes sont maintenues. 
Au sein des bureaux de Magenta, les dépannages ne se font plus que sur rendez-vous préalable. Malgré le déconfinement progressif, 15 employés sur 17 sont toujours en télétravail dans cette société. 
 

S’organiser

Ordinateurs, téléphones portables, tout a été mis en oeuvre pour que les agents comme Grégory, puissent effectuer leur travail depuis leur domicile.
« On avait une tranche horaire de 6 h à 22 h et on a organisé notre temps de travail en fonction des choses à faire également à la maison. C’est pareil, sauf qu’on a beaucoup moins de face à face avec les gens. Ça a permis aussi de décharger la boutique. On reçoit les gens sur rendez-vous, on essaie vraiment d’assister le plus possible les gens à distance, que ce soit par mail ou par téléphone, pour leur éviter de se déplacer en boutique ».  
Nautile. Télétravail
La boutique n'est ouverte que sur rendez-vous ©Alix Madec
 

Un mode de fonctionnement efficace

Problèmes de connexion internet et assistance en tous genres... les missions sont désormais réalisées au travers du service client en ligne, par SMS non surtaxé ou par courriel. Une présence en boutique est en revanche toujours assurée par deux employés, pour assurer les urgences. 
Une offre qui répond à 7 500 clients sur l'ensemble du territoire, soit 13% du marché local. L’entreprise souhaite pérenniser le travail depuis le domicile.
« Rien n’encadre actuellement le télétravail donc c’est vrai qu’on est parti sur une base du volontariat, de la flexibilité en tous cas que chacun veut bien accorder à son travail » explique Nicolas Aupetit, responsable de Nautile Internet. « On s’est rendu compte qu’on pouvait répondre aux demandes et aux attentes de nos clients de manière plus efficace, plus fluide ». 
Nicolas Aupetit au micro d'Alix Madec 

Télétravail itw Aupetit


 

Un texte en préparation 

Un texte encadrant la pratique du télétravail en Nouvelle-Calédonie est en en cours d'élaboration. Il pourrait être présenté au Congrès d'ici l'année prochaine.
Les précisions de Thierry Xozame, directeur adjoint de la direction du travail et de l'emploi, au micro d'Alix Madec. 

Télétravail itw Xozame