Législatives. Dialogue avec l’Etat, fiscalité, sécurité : Guy-Olivier Cuénot, invité de NC la 1ère

élections
Guy-Olivier Cuénot, candidat Rassemblement national aux législatives dans la 1ère circonscription, le 23 mai 2022.
Guy-Olivier Cuénot, candidat Rassemblement national aux législatives dans la 1ère circonscription. ©Nouvelle-Calédonie la 1ère
Guy-Olivier Cuénot, candidat Rassemblement national aux législatives dans la première circonscription, était l’invité de NC la 1ère le lundi 23 mai. Déclaré pour le secteur de Nouméa, des Loyauté et l’Île des Pins, celui qui a notamment mené la campagne présidentielle de Marine Le Pen sur le territoire, se lance pour la première fois dans la course aux législatives. Il a évoqué les grandes lignes de son programme.

Si Guy-Olivier Cuénot est porté par les électeurs calédoniens de la 1ère circonscription à l’Assemblée nationale, le dialogue avec l’Etat s’annonce compliqué. Il fustige la nomination d’Elisabeth Borne comme Première ministre et de Yaël Braun-Pivet rue Oudinot. Deux figures socialistes pour le candidat RN avec lesquelles “ le dialogue qui doit s’instaurer est surtout un dialogue dans l’intérêt des Calédoniens et non pas l’imposture qui est en train de se profiler, c’est-à-dire un alignement sur la volonté d’imposer un statut aux Calédoniens ". Un statut déjà partiellement écrit, affirme-t-il, qui présage “ une partition qui ne dit pas son nom “.

Action économique d’urgence

Droits de douane, baisse des taxes, notamment sur les carburants, mise en place d’une taxe sur l’extraction et l’exportation de nickel… des sujets sur lesquels le prétendant à la députation affirme pouvoir agir au niveau de l’Assemblée nationale en dépit du fait que la Calédonie détient la compétence fiscale. “ Ce n’est pas parce que la compétence administrative est exercée par la Calédonie qu’un député ou un gouvernement national n’a aucune influence. Au contraire. Il peut orienter, accompagner, par des dispositifs de défiscalisation, de garantie, d’assistance à la mise en place de ces mesures… “  

Une sécurité renforcée

Portée conjointement par les deux candidats RN, la problématique sécuritaire s’organise autour “ d’un déploiement des forces de l’ordre qui soit conforme à la problématique de nos territoires “. Doublement des forces déployées sur le terrain, mise en place d’une politique sur le long terme, projet d’une prison agricole pour la réinsertion des détenus, mais aussi, entre autres, doublement du dispositif du service militaire adapté (SMA)…

Dotation globale de fonctionnement

Le RN veut aussi se positionner sur le maintien du niveau de la dotation globale de fonctionnement. “ La trajectoire budgétaire telle qu’elle a été déposée par Emmanuel Macron montre que la France va dépenser dans les cinq prochaines années 2 à 3 points de PIB en moins en dépenses publiques pour nous", affirme-t-il, "soit un recul des dotations globales de l’Etat de 15 %. “ Opposition farouche du RN, affirme Guy-Olivier Cuénot, sans quoi “ nous serons dans une situation de saccage social tel que l’ont subi les autres territoires d’outre-mer. “ 

Un entretien à retrouver dans son intégralité ici

©nouvellecaledonie

Le mercredi 1er juin, Guy-Olivier Cuénot était ensuite l'invité du JT. Son entretien avec Loreleï Aubry :

©nouvellecaledonie

Retrouvez ci-dessous la liste complète des candidats dans la 1ère circonscription : 

Législatives candidats Calédonie circonscription 1
Les candidats dans la première circonscription de Nouvelle-Calédonie ©NC La 1ère