Lèpre : une sensibilisation toujours nécessaire

santé
Illustration lèpre
©NC la 1ere
L’Ordre de malte se mobilise ce week-end, en faveur des malades de la lèpre. Des bénévoles seront à l’entrée des centres commerciaux et des marchés, sur Nouméa et le Grand Nouméa. Une quête solidaire pour récolter des fonds, dans le cadre de la journée mondiale des malades de la lèpre, une maladie toujours présente sur le Caillou.

Vous les croiserez peut-être aujourd’hui, samedi, et demain matin, devant les centres commerciaux. Des bénévoles de l'Ordre de Malte récoltent des fonds en cette journée mondiale des malades de la lèpre. La collecte a pour but de venir en aide aux malades en récoltant des fonds pour les chercheurs, qui travaillent notamment sur un vaccin. 

La lèpre est encore présente sur le Caillou. En 2021, la Nouvelle-Calédonie recensait au total 68 personnes atteintes de la lèpre. Selon le gouvernement, "le taux d’incidence est en baisse constante, mais de nouveaux cas sont encore détectés chaque année, et quelques-uns trop tardivement, ce qui entraîne des infirmités irréversibles. En 2020, 10 nouveaux cas ont été diagnostiqués, en 2021, seulement trois. Ce chiffre s’explique par un dépistage actif moins important, en raison d’un  manque de temps et de moyens humains. La crise sanitaire du covid-19 a effectivement empêché de réaliser les nombreuses actions prévues." 

Une conséquence de la crise sanitaire

La sensibilisation est donc très importante, pour Yann Carpentier, président de l’Ordre de Malte de Nouvelle-Calédonie. "Les communautés se sont repliées sur elles-mêmes avec la crise et elles ont créé des conditions extrêmement favorables à la transmission." 

Yann Carpentier, président de l’ordre de Malte, interrogé par Lizzie Carboni

Comment se transmet la maladie ?  

  • entre les êtres humains 
  • par des gouttelettes d’origine buccale ou nasale
  • lors de contacts étroits et fréquents avec un sujet infecté et non traité.  La lèpre n’est pas très contagieuse : elle ne se transmet pas par des contacts ordinaires, comme se  serrer la main, jouer ensemble ou travailler dans le même bureau.

Quels sont les symptômes de la maladie ? 

  • apparition de tâches blanchâtres ou rougeâtres, insensibles à la chaleur, au froid, à la piqûre  et à la douleur, sur le front, le visage, les membres ou tout le corps
  • gonflement du visage, des mains ou des pieds. Les symptômes apparaissent entre 5 et 20 ans après l’infection.

Sans traitement, la maladie peut être  responsable d'atteintes plus sérieuses en entraînant des complications et des infirmités. 

Quel est le traitement ? 

  • association de trois antibiotiques
  • la prise dure de 6 à 24 mois.  
  • le traitement est quotidien et permet la guérison.