Les Calédoniens particulièrement connectés pendant le confinement

coronavirus
Consommation internet confinement
©NCla1ère

Comme lors du confinement en 2020, cette année encore l'OPT et les fournisseurs d'accès a internet ont constaté une hausse de la consommation d'internet. Comment ont-ils géré cette augmentation pour que le réseau ne sature pas ? 

Internet, ultime solution à l’ennui pendant le confinement ? Entre les connectés désœuvrés à la recherche de divertissement, et les connectés de force, télétravail oblige, le trafic internet a bondi, jusqu’à 50% par rapport à l’utilisation habituelle. 

Le reportage de Laura Schintu, Cédric Michaut et Laurent Corsi. 

L’OPT préparée

Une augmentation que l’OPT avait déjà constatée lors du premier confinement l’année dernière. Aucune congestion du réseau n’a été à déplorer, assure l’OPT, qui avait pris en amont les mesures nécessaires. 
« Les opérations ont surtout consisté à surveiller le trafic, augmenter là où on pouvait, et en collaboration avec les fournisseurs d’accès à internet on a augmenté de 15% le trafic sur l’internet mondial pour pouvoir permettre à nos abonnés et nos clients de pouvoir accéder à internet le plus facilement possible » explique Olivier Amat, directeur des télécommunications de l’OPT.

Plus de bande passante

De leur côté, les fournisseurs d’accès à internet ont acheté plus de bande passante auprès de l’OPT, pour pouvoir fournir à leurs abonnés une connexion suffisamment puissante. Dès les premiers jours de confinement, ce FAI constate que la consommation augmente de 30%, mais surtout, qu’elle s’étale sur l’ensemble de la journée. 
« Surtout une grande différence qu’on a pu constater c’est qu’avant, on avait vraiment une consommation en heure de pointe le soir entre 18h-19h jusqu’à 21h-22h, maintenant cette augmentation de consommation elle est soutenue tout au long de la journée, dès 7h du matin, du fait que les gens restent chez eux bien évidemment » explique Nicolas Aupetit, gérant de fournisseur d’accès à internet. 

Internet. Câble FAI
©NCla1ère

L’effet Fortnite

« Il y a eu un mercredi de la semaine passée où pendant quasiment toute la soirée la connexion a vraiment atteint les limites, a saturé, parce qu’il y a eu une mise à jour de Fortnite qui est sortie ce jour-là d’une trentaine de giga octets et comme il y a beaucoup de joueurs de Fortnite en Calédonie il a fallu que chacun la télécharge et donc toute la soirée la connexion a été bien occupée » confie Nicolas Aupetit.
Comme l’année dernière, le trafic internet devrait diminuer une fois le confinement levé.