Les centres de vacances s'adaptent aux nouvelles mesures

coronavirus
Inscription Villages de Magenta
©NCla1ère

Après toute une semaine de travail pour gérer les inscriptions des enfants, coup de massue vendredi pour les équipes des centres de vacances. Plus de colos pour le grand public. Seuls les parents qui ont des professions prioritaires peuvent inscrire leurs enfants pour les deux semaines à venir.

L’annonce est tombée vendredi matin. Pas de centres de vacances pendant les deux semaines à venir. Un coup de massue pour les associations qui ont géré les inscriptions des enfants toute la semaine. Finalement seuls les parents dont les professions sont prioritaires peuvent inscrire leurs enfants. Aux Villages de Magenta par exemple, l’équipe a du tout réorganiser en urgence. 

Le reportage de Martin Charmasson et Michel Marin 

Une première annonce la semaine dernière

Le moins que l’on puisse dire c’est que la semaine a été mouvementée aux Villages de Magenta. Tout a commencé le week-end dernier avec l’annonce des vacances scolaires avancées d’une semaine. 
« Les centres de loisirs ont réagi très vite. On travaille tout le week-end avec les équipes et on commence les inscriptions le lundi » explique Nadine Fontenelle, la directrice de la structure. « Donc, évidemment, on a eu beaucoup de monde, près de 250 inscriptions. Les colos étaient pratiquement pleines ».   

Inscription Villages de Magenta
©Stéphanie Chenais

Contre-ordre : seuls les enfants des professions prioritaires sont accueillis

 Sauf que voilà, la situation sanitaire évolue en fin de semaine. La décision tombe vendredi matin. Plus de colos, ni de centres de vacances pour le grand public. 
Finalement, les Villages de Magenta n’assureront que trois centres Covid, comme l’équipe les appelle, à Nouméa, au Mont-Dore et à Dumbéa. Les parents qui ont des professions prioritaires n’ont pas traîné…
« A nouveau, branle-bas de combat. Hier (vendredi), c’était vraiment l’émeute au standard, on a dû le couper parce qu’on n’arrivait plus à répondre. On a dû traiter jusqu’à presque 20 h les mails et bien sûr, aux alentours de 16 h le rush des parents ». 

C’était l’émeute au standard

Nadine Fontenelle, directrice des Villages de Magenta


Plus de quarante inscriptions rien que vendredi soir. Et beaucoup de parents sont passés ce samedi matin. Cyril a deux enfants de 6 et 9 ans.
« J’ai une profession prioritaire puisque je travaille dans l’action sociale. J’ai besoin que mes enfants puissent avoir un accueil durant cette période de confinement et durant cette période de vacances » confie le père de famille. 
Et sachez que l’équipe des Villages de Magenta travaille jusqu’à 17 heures ce samedi si vous souhaitez inscrire vos enfants. En cas d’impossibilité, il sera aussi possible de les inscrire lundi matin directement dans les centres.