"Les enchaînés" : une fiction calédonienne qui plonge le lecteur à l'époque des bagnards

livres
les enchaînés roman
©Nicolas Fasquel

Dans cet ouvrage écrit à la première personne, Franck Chanloup nous fait découvrir le quotidien des bagnards de Nouville, à travers l'histoire de Victor, un jeune homme condamné aux travaux forcés.

"La maladie dans ma tête a duré plusieurs semaines, des jours à errer dans le camp, à dormir la plupart du temps, à laisser le malheur me recouvrir comme une couverture de cendres..." Tels sont les mots, durs et poétiques de Franck Chanloup. 
 
Les enchaînés, c'est un récit littéraire qui transporte le lecteur dans la vie crue et cruelle des bagnards. Le livre conte l'histoire de Victor, un petit gars accusé à tort, qui vit au centre de la France. Ce dernier se fait accuser pour sauver son frère, condamné au bagne et "c'est toutes ces aventures, qui le conduisent jusqu'à Nouméa" indique l'auteur.

Ça a été un travail de plusieurs mois, de prises de notes pour arriver à coller le plus possible avec la réalité, sachant que je ne suis pas historien, je n'ai aucune prétention là-dessus et ça reste de la fiction.

Franck Chanloup


La réalité au service de la fiction

Dans ce premier roman, Franck Chanloup décrit des scènes qui sont extrêmement dures. "Ce n'est pas des scènes que j'ai lu, c'est vraiment mon imagination" précise-t-il. Ce Calédonien d'adoption signe ici son premier roman à 50 ans. Il a séduit ses éditeurs par sa maîtrise et son style littéraire. "Les enchaînés a interpellé tout le monde, sur plusieurs points, notamment sur la construction narrative, le style littéraire qui nous semble particulièrement documenté pour tout ce qui est de l'ordre des termes argotiques qui ponctuent tout le récit" explique Lucile Bambridge, l'éditrice du roman. 

Le deuxième tome de cette saga est déjà écrit; la suite de ce voyage en enfer sur une île paradisiaque...

Le reportage de Laurence Pourtau et Nicolas Fasquel.