Les filles font le poids en force athlétique

sport
Force athlétique
©William Lecren

Du sang neuf parmi les gros bras, surtout la participation des onze féminines sur les 37 inscrits qui avaient rendez-vous à la salle omnisports d’Auteuil pour la Coupe de Calédonie 2021. Les filles sont venues gonfler les rangs des hommes forts à l’image de Perrine Doumbia.

Perrine Doumbia chez les 63 kg seniors remporte la Coupe de Calédonie 2021 et s’impose devant Cathy Phatien à l’indice, qui est le ratio du poids de corps et de la charge soulevée. Elle totalise 327,5 kg de charge validée sur les trois mouvements, squat, développé couché et soulevé de terre. "J’ai fait confiance au coach qui m’a donné mes barres. C’est vraiment une belle victoire, ça fait chaud au coeur parce qu’on a tendance à dire que la force c’est un milieu de garçons alors que non totalement pas. C’est bien, ça donne de l’entrain et il y en a d’autres qui vont arriver au 31 juillet sur les championnats de Calédonie." 

Force athlétique
©William Lecren

Des filles de toutes les communautés                                                                            

Parmi les organisateurs, Wendy Wendt qui a grandi dans la force athlétique aux côtés de son père, Tony Wendt, fondateur de la discipline sur le territoire, est fière de voir autant de filles dans cette compétition. "Ce qui m’a étonnée en premier, c’est la participation des filles. Je suis très satisfaite à ce niveau-là. On a beaucoup de compétitrices et on n’a plus les stéréotypes auxquels les gens peuvent s’attendre. Ce ne sont plus des gros gabarits et elles totalisent de très belles performances. C’était un peu le point faible avant. On avait très peu de filles. Là on a des filles dans toutes les catégories, qui viennent de différentes communautés."  Si la ligue de force motive ses athlètes pour participer à ces compétitions, c’est surtout pour un objectif précis, les Jeux du Pacifique de 2023.

Chez les hommes, Axel Raymond remporte la Coupe de Calédonie. Il devance au classement Lucien Reynold et Maxime Bataillard.

Le reportage de William Lecren: 

Reportage force athlétique