Législatives 2022 : les Français de l'étranger des pays du Pacifique votent aussi pour la majorité présidentielle

océan pacifique
Anne Genetet, député de la onzième circonscription, en 2017, à l'Assemblée nationale
Anne Genetet, député de la onzième circonscription, en 2017, au Palais Bourbon. ©Antoine Lamielle / CC
Les Français de l'étranger expatriés dans des pays du Pacifique ont élu Anne Genetet, candidate Ensemble ! Majorité présidentielle et députée sortante, dimanche, pour les représenter à l'Assemblée nationale. La participation est restée très faible, avec seulement 28,94 % de votants.

Ils étaient 98 847 électeurs français qui résident en Australie, à Fidji, à Kiribati, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, à Nauru, aux îles Tonga et à Tuvalu appelés aux urnes, dimanche 19 juin, pour le second tour des élections législatives. Ils disposent d'un député pour les représenter à l'Assemblée nationale, au sein de la onzième circonscription, créée en 2010. Cette dernière regroupe également des ressortissants d'Asie et d'Europe orientale.

Sauf qu'hier, seulement 28 609 de ces expatriés se sont rendus aux urnes, soit un taux d'abstention record de 71,06 %. Déjà en tête du premier tour, la candidate Anne Genetet, députée sortante et candidate de la majorité présidentielle, a obtenu 61,73 % des voix, contre 38,27 % des voix à Dominique Vidal, la candidate Nupes.

En ballotage au premier tour

Au premier, qui s'est tenu le 5 juin, la participation a été de 27,95 %, sur les 98 853 inscrits, seuls 28 013 personnes se sont rendus aux urnes. Anne Genetet (38,14 %) et Dominique Vidal (24,78 %) ont été mises en ballotage, arrivant en tête parmi les huit candidats qui se sont présentés. N'ayant ni l'une ni l'autre obtenu plus de 25 % des voix du total des inscrits, les deux candidates ont pu choisir si oui ou non elles souhaitaient participer au second tour du scrutin.

Agée de 59 ans, née à Neuilly-sur-Seine, Anne Genetet a mené des études de médecine, de 1984 à 1994, puis a travaillé pour la revue médicale Impact médecine. Installée à Singapour, en 2005, elle s'est engagée dans diverses ONG, avant d'être sélectionnée par La République en marche, pour les législatives de 2017. Elle a alors battu Thierry Mariani (Les Républicains). Depuis 2020, Anne Genetet siège au conseil municipal d'Escamps (Lot).