Les licenciements à l’alliance scolaire provoquent des remous

éducation
grogne devant l'Asee
©Coralie Cochin
Un « collectif de soutien à l’enseignement privé », composé notamment d’anciens membres de l’Alliance scolaire de l’église évangélique manifestait ce mercredi matin devant le siège de l’Asee. Il dénonce le management et des licenciements.
 
Les mesures prises dans le cadre du redressement judiciaire de l’Alliance scolaire de l’église évangélique (Asee) provoquent la grogne d’un « collectif de soutien à l’enseignement privé » qui s’est rassemblé ce matin devant le siège de l’Asee.
 
grogne devant l'Asee
©Coralie Cochin


Le collectif déplore le licenciement de cinq personnes du service financier et ressources humaines.  « C’est surtout le management de la nouvelle directrice. C’est catastrophique, lance Baël Kaqea, ancien président de l’APE du lycée Do Kamo. Parce que les personnes qui viennent d’être licenciées elles ont subi du harcèlement. C’est humiliant. On est en train de parler de redressement judiciaire, mais le fonctionnement à l’intérieur de la direction, c’est pas des choses à faire. »
 

Baël Kaqea répond aux questions de Coralie Cochin


 

Dette de 1,2 milliards de francs

De son côté, la direction rappelle que l’Asee a été placée en redressement judiciaire en 2017 avec une dette qui s’élevait à l’époque à 1,2 milliards de francs CFP et que les licenciements ont été actés en 2016 :  « Je n’ai fait qu’appliquer des décisions du conseil d’administration suite à la gestion et à la situation désastreuse de l’alliance scolaire », répond ainsi Isabelle Le Moal, directrice de l’Asee, qui rappelle que sa nomination est intervenue dans le cadre de cette procédure de redressement judiciaire.
 

Isabelle Le Moal, directrice de l'Asse au micro de Coralie Cochin



Enfin, le collectif entendait également dénoncer ce matin un conflit d'intérêt, la société de la directrice travaillant toujours selon eux pour l'Asee. Une affirmation réfutée par Isabelle Le Moal.

Pour rappel, l’Asee accueille au total 2 200 élèves dans ses établissements et emploie 150 personnels non-enseignants et 250 professeurs.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live