Les paroisses s’adaptent au confinement

coronavirus
cathédrale coronavirus
Le dimanche des Rameaux a été célébré sans paroissiens. ©GLB
Partout dans le pays, la vie religieuse est au ralenti. Depuis deux semaines, églises protestantes et catholiques, ont dû revoir leur mode de fonctionnement. Certaines paroisses privilégient les nouveaux modèles de communication, sur les réseaux sociaux notamment.
 
Des églises et des temples fermés. Depuis le début du confinement, les paroisses ont pris des mesures pour ne pas propager l’épidémie de coronavirus. Difficile pour les fidèles de se rendre sur leur lieu de culte le dimanche. Appel téléphonique, messages, e-mails… prêtres et pasteurs tentent de rassurer les Calédoniens. Au sein de l’église protestante de Nouvelle-Calédonie, la convention de Pâques est un espace de rassemblement où la spiritualité éclaire la réflexion. Mais face à crise sanitaire, de nombreux rendez-vous comme le Kirisianou de Lifou ont été annulés.

Le Pasteur Var Kaémo, Président de l’EPKNC

Pasteur Var KAEMO

 

La vie paroissiale bascule sur les réseaux sociaux

Ce dimanche, l’église Catholique célèbre les Rameaux. En Calédonie, ces célébrations rassemblent généralement plusieurs milliers de fidèles dans les églises. Cet évènement religieux, qui précède Pâques, ouvre la semaine sainte. Mais ce matin, c’est en petit comité que la messe a été célébrée en la Cathédrale Saint-Joseph, sans paroissiens. Une messe diffusée en direct la page Facebook de Nouvelle Calédonie La 1ère.

Le père Rock Apikaoua est le vicaire général de Nouvelle-Calédonie

Père Rock APIKAOUA


La messe des Rameaux, dimanche 5 avril à 9H00, depuis la Cathédrale de Nouméa :