Les pays insulaires du Pacifique invités à Washington, le président du gouvernement calédonien participera au sommet

politique
Le bâtiment du Département d'Etat à Washington.
Le bâtiment du Département d'Etat à Washington. ©Mark Churms
Le premier US - Pacific island country summit a lieu cette semaine aux Etats-Unis. Ce sommet dédié par les Etats-Unis aux pays insulaires du Pacifique se tiendra mercredi et jeudi à Washington. Le Calédonien Louis Mapou y sera, comme le Polynésien Edouard Fritch.

Mettre en exergue le partenariat des Etats-Unis avec les pays insulaires du Pacifique et la région au sens plus large, c'est l'objectif de ce sommet inédit à Washington. Des connexions qui, selon le président Biden, reposent sur une histoire, des valeurs et des liens communs. "Le sommet", annonçait la Maison Blanche au début du mois, "reflètera notre coopération élargie et approfondie sur des questions clés telles que le changement climatique, la réponse à la pandémie, la reprise économique, la sécurité maritime, la protection de l'environnement et la promotion d'un Indo-Pacifique libre et ouvert." Le tout dans le contexte que l'on connaît de lutte d'influence avec la puissance chinoise. 

Invités

Sont concernés les pays de la région mais aussi des territoires autonomes comme la Nouvelle-Calédonie ou la Polynésie. Louis Mapou a ainsi été invité à ce Pacific island country summit, comme son homologue polynésien Edouard Fritch, sachant que les deux collectivités françaises sont membres du FIP, le Forum des îles du Pacifique. Le chef de l'exécutif calédonien sera accompagné de son directeur de cabinet, d'un conseiller en relations extérieures et du chef du service coopération régionale et relations extérieures. 

Au menu

Mercredi 28 septembre, les participants doivent évoquer au Département d'Etat, équivalent du ministère des Affaires étrangères, les conséquences des changements climatiques à l'échelle humaine. Il sera aussi question de la transition énergétique et des nouveaux défis dans le domaine maritime. Jeudi 29, séquence plus diplomatique, en présence du président des Etats-Unis lui-même. Joe Biden devrait s'attarder sur l'importance stratégique du Pacifique Sud et la façon dont il envisage l'avenir des relations avec les pays de la région. Le sommet s'achèvera par une photo officielle et un dîner à la Maison Blanche.