Un sommet pour les îles du Pacifique organisé fin septembre à la Maison Blanche

océan pacifique
La Maison Blanche
La Maison Blanche. Image d'illustration ©Flickr.com
Joe Biden, le président des Etats-Unis, rencontrera les dirigeants des îles du Pacifique à la Maison Blanche les 28 et 29 septembre, a déclaré, vendredi, la porte-parole de l'exécutif américain. Ce sommet, qui constitue une première, avait été annoncé début août, sans que sa date ne soit précisée.

C'est une grande première pour les îles du Pacifique. Au moment où Washington tente de contrer l'influence croissante de la Chine dans la région, la tenue d'un sommet qui réunira leurs dirigeants à la Maison Blanche a été confirmée, vendredi 2 septembre.

La rencontre "reflètera" la coopération entre les Etats-Unis et les îles du Pacifique pour une "région Indo-Pacifique libre et ouverte", a déclaré dans un communiqué la porte-parole Karine Jean-Pierre, reprenant le leitmotiv de Washington pour contenir les ambitions croissantes de Pékin. Joe Biden évoquera le changement climatique - menace existentielle pour ces îles mises en danger par la montée des eaux -, la sécurité maritime et la lutte contre le Covid-19.

Renforcer les liens avec les îles du Pacifique 

"Le sommet démontrera le partenariat profond et durable des Etats-Unis avec les îles du Pacifique et la région Pacifique, qui est basé sur une histoire, des valeurs et des liens entre les peuples communs", a affirmé Karine Jean-Pierre. Les Etats-Unis s'emploient à renforcer leurs liens avec les îles du Pacifique face à une Chine affirmant nettement sa présence dans la région.

Les îles Salomon ont signé en avril un accord de sécurité avec Pékin qui inquiète les Etats-Unis et leurs alliés. Courant août, le gouvernement d'Honiara a refusé qu'un patrouilleur des Garde-côtes américains y ravitaille. Mardi 30 août, les Salomon ont ensuite émis un moratoire pour stopper les visites de la marine américaine. Le lendemain, un porte-parole du Premier ministre Manasseh Sogavare a précisé que l'interdiction faites aux navires militaires d'accoster s'applique à "tous les pays."

Deux nouvelles ambassades américaines

En juillet, le 51e Forum des îles du Pacifique, qui s'est tenu à Suva, aux îles Fidji, a été particulièrement marqué par les rivalités géopolitiques entre les deux grandes puissances. Ces tensions ont partiellement éclipsé les enjeux climatiques. Alors que les îles Kiribati se sont retirées du forum, la vice-présidente Kamala Harris y est intervenue en visioconférence.

Les Etats-Unis prévoient d'ouvrir deux nouvelles ambassades à Tonga et à Kiribati et d'injecter 600 millions de dollars dans la région.