Les petits entrepreneurs ont des projets à revendre

économie
Petits entrepreneurs, Nouméa, 15 novembre 2020
Dimanche matin, à la baie de la Moselle, sur un stand de «petits entrepreneurs». ©Lizzie Carboni / NC la 1ere
Pour sa première édition, le rendez-vous dédié aux «petits entrepreneurs» de Nouvelle-Calédonie a rencontré un grand succès. Organisé par la Chambre de commerce et d’industrie, il a mis en lumière plus de 200 projets portés par des enfants et des ados, à Nouméa, Bourail, Koné, Poindimié et Lifou.
[MISE A JOUR AVEC SUJET TELE]

Décorations de Noël, pâtisseries, bijoux, objets pratiques, plantes, graines... Ce dimanche matin, c’est avec panache et un aplomb parfois déconcertant que les petits entrepreneurs d’un jour "vendent" leur projet respectif. A Nouméa, baie de la Moselle, ils en font la promotion auprès des nombreux visiteurs - plus de 1 500. 
 
Petits entrepreneurs, Nouméa, 15 novembre 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
 

203 projets

L'événement est marqué dans le même temps à Bourail au CAP de Poé, à Koné salle Au Pitiri; à la mairie de Poindimié et à Lifou sous le faré de la province Îles. En tout, 203 petites entreprises éphémères, dont 110 sur Nouméa. Ce qui représente tout de même quelque 400 jeunes, de six à dix-sept ans. 
 
Petits entrepreneurs, Nouméa, 15 novembre 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
 

Honneur aux produits recyclés

Matières premières, fabrication de produits, communication, chiffre d’affaires : tous se sont investis comme de vrais patrons dans la création de leur entreprise. Et pour cette première édition, les produits recyclés étaient à l’honneur. Lucie et Juliette, élèves au collège de Tuband, ont par exemple séduit avec leur initiative associative.
 

Des "cakes" à vaisselle, des sacs à légume pour remplacer tous les sacs en plastique, des lingettes démaquillantes... On a fait plein de choses bio et faits maison. On va donner l'argent à une vraie association, pour les animaux.

- Lucie et Juliette

 
Petits entrepreneurs, Nouméa, 15 novembre 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
 

Commerce et artisanat à 55 %

La moitié de ces initiatives tournent autour du commerce et de l’artisanat, avec des produits exclusivement faits main. Comme les carnets réalisés avec des boîtes de céréale et des chutes de tissu, proposés par Maya pour un prix allant de 300 à 800 francs. 

Ça nous aide surtout pour plus tard. Ça nous apprend un peu la vie, comment tenir une entreprise, le travail de groupe. Après, pour ceux qui font tout seuls, c'est du boulot ! 

- Maya

 
Petits entrepreneurs, Nouméa, 15 novembre 2020
©Lizzie Carboni / NC la 1ere
 

Adultes séduits

Cette immersion grandeur nature dans le monde de l’entreprise a convaincu les plus jeunes. Mais aussi les adultes venus découvrir ces projets, sans même parler des parents plein de fierté !
 

Je trouve que c'est tout à fait intéressant et qu'il y a énormément de jeunes qui sont surprenants.

- Bernadette


Un reportage d'Alix Madec :

Les petits entrepreneurs à Nouméa

 
Petits entrepreneurs, Nouméa, 15 novembre 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
 

Joli ! 

Portée par la Chambre de commerce et d'industrie, cette première édition aura mis en lumière la virtuosité de petites mains qui ont réussi le tour de force d’allier entreprenariat et respect de l’environnement. A Nouméa, le rendez-vous a généré plus de deux millions de francs de chiffre d'affaires.
 

C'est surtout donner les moyens aux jeunes de se dire que tout est possible. Et que même avec la passion, même avec l'envie, il faut toujours travailler dur.

- David Guyenne, président de la CCI

 
Petits entrepreneurs, Nouméa, 15 novembre 2020
©Lizzie Carboni / NC la 1ere
 

Plusieurs objectifs, pour la CCI

«On avait trois objectifs principaux», énumère David Guyenne, président de la CCI. «Tout d'abord de mettre en avant l'entreprise, dans son rôle économique, social, sociétal voire éducatif, et surtout son rôle central dans le développement et la prospérité de la Calédonie. Ensuite, on voulait honorer nos pionniers : la Calédonie s'est construite grâce à nos anciens, qui ont eu cette initiative privée», ajoute le dirigeant. «Et enfin, c'est surtout de mettre en valeur nos jeunes. Ils sont vraiment fantastiques. Ils nous ont surpris par leur enthousiasme, par leur innovation.»

David Guyenne au micro d'Alix Madec :

David Guyenne, président de la CCI

 

Prix

Sur chacun des cinq sites, un jury a décerné des prix. Une dizaine d'entre eux ont ainsi été décernés à Nouméa, ce matin. Pour le côté honorifique, la meilleure communication, la meilleure innovation, le meilleur chiffre d'affaires ou le coup de cœur du public. 

Le reportage de Lizzie Carboni et Louis Perin :
  SDK JavaScript IFrame Fermer Place this code wherever you want the plugin to appear on your page.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live