Les Philippines veulent une plus grosse part du marché du nickel

nickel
NICKEL
Barge de chargement et minerai de nickel aux Philippines ©Ted Aljibe/AFP

Les Philippines, premier exportateur de minerai vers la Chine, ont pour objectif d'approuver ce mois-ci les nouvelles règles qui permettront d’autoriser, sans restriction, l'exploitation minière à ciel ouvert, selon l’agence Bloomberg News.

Les prix du pétrole ont enregistré une forte baisse, les investisseurs pariant sur un possible retour de la production iranienne sur le marché. Les négociations américano-iraniennes sur la question du nucléaire ont progressé.

Baisse

Quand le pétrole éternue, les métaux industriels s’enrhument. Le Nickel a perdu près de 9% en une journée ; dans le sillage du pétrole mais aussi de " nouveaux projets miniers à ciel ouvert aux Philippines, couplés à la probable relance de la production et des exportations", a indiqué Alastair Munro analyste de Marex Spectron.

Une constante se vérifie dans la baisse des derniers jours : le couplage du nickel avec la loi de l’offre et de la demande, à un moment où le spectre d’un retour de l’inflation menace le rebond de l’économie mondiale.

Symbole

La chute soudaine des cours du nickel, jeudi et surtout vendredi, renvoie à une image symbolique. C’est la revanche de l’ours (bear) sur le taureau (bull), les deux totems de la finance mondiale ; la tendance baissière (bearish) s’est imposée en fin de semaine dans les échanges électroniques de la Bourse mondiale des métaux de Londres (LME).

Bourse
La taureau et l'ours, symboles de hausse ou de baisse des Bourses mondiales ©Boris Roessler/AFP

Après avoir fleurté avec son cours le plus haut depuis le 3 mars, le nickel a reçu un coup de griffe violent. Oubliés les 18 000 dollars la tonne, le nickel est tombé, du jour au lendemain, à un peu plus de 16 700 dollars, la chute est brutale.

Philippines

Les investisseurs sont tombés d’accord, avec la Chine, pour trouver que les cours étaient trop élevés, regardant de nouveau vers les Philippines, premier exportateur mondial de minerai.

Des agences de presse ont souligné que le Département philippin de l'environnement devrait approuver ce mois-ci la levée complète des restrictions visant l'exploitation minière à ciel ouvert. Cette décision fait suite à la levée du moratoire de 2012 sur les nouveaux projets miniers prises par le président Duterte au mois d’avril.

Si le minerai de nickel philippin redevient abondant et encore plus disponible, il n’y a plus de raison pour que les cours grimpent, bien au contraire. Le nickel tousse, il a pris un coup de froid.

Histoire

Des centaines d’ouvriers philippins ont participé, dans les années 2000, à la construction des usines de nickel de Goro et du Koniambo en Nouvelle-Calédonie.

NICKEL
Ouvriers philippins en Nouvelle-Calédonie (2006) pendant la construction de deux usines de nickel ©Marc Le Chelard/AFP

Cours du nickel au LME de Londres le 22/05/21 : 16 730 dollars/tonne -5,20%