Les pizzas Fraîch’Up Buitoni retirées de la vente

santé
Pizzas Fraîch'Up Buitoni
Toute la gamme Fraîch'Up de la marque Buitoni est concernée. ©DR
Si vous en avez dans votre congélateur, jetez-les ! Un lien a été confirmé entre des pizzas surgelées de la marque Buitoni et certains cas récents de contaminations à la bactérie Escherichia Coli chez des enfants métropolitains. Un rappel des produits est engagé depuis deux semaines, y compris en Nouvelle-Calédonie, sur les recommandations du service d’inspection vétérinaire, alimentaire et phytosanitaire.

Si vous avez l’habitude de consommer des pizzas surgelées, vous devriez peut-être aller faire un tour dans votre congélateur pour vérifier que vous ne possédez pas celles de la gamme Fraîch’Up de Buitoni. Une alerte sanitaire a en effet été lancée en Métropole par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et relayée sur le territoire par le service d’inspection vétérinaire, alimentaire et phytosanitaire (Sivap) afin que ces produits soient immédiatement retirés de la vente.

Deux morts

La cause ? Plusieurs contaminations à la bactérie Escherichia Coli chez des enfants métropolitains, dont deux morts. Le Sivap s’est ainsi rapproché des importateurs et des grossistes afin que tous les produits soient retirés du circuit de commercialisation. Quant aux consommateurs qui auraient acheté ces pizzas, ils sont inviter à s’en débarrasser sur le champ.

A noter que la cuisson d’un aliment surgelé ne permet pas un traitement thermique suffisant pour éviter une contamination par cette bactérie.

Selon Santé publique France, 75 cas étaient recensés chez des enfants âgés de 1 à 18 ans au 28 mars. 

Les autorités sanitaires appellent à "consulter rapidement un médecin" si vous avez mangé récemment ces aliments et si vous êtes sujet à de la diarrhée, des douleurs abdominales ou des vomissement dans les 10 jours ou des signes de grande fatigue, de pâleur, une diminution du volume des urines, qui deviennent plus foncées, dans les 15 jours. En l’absence de symptômes, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.