Les récifs coralliens de Nouvelle-Calédonie, écosystèmes exposés !

écologie
©nouvellecaledonie
Une exposition itinérante sur le thème des récifs coralliens. Ces écosystèmes de grande valeur s’avèrent menacés, dans le monde entier. En Nouvelle-Calédonie, l’association Pala Dalik tente de délivrer un message de sensibilisation, à sa façon.

Les récifs coralliens à la loupe. Qui sont-ils vraiment ? Quelle est leur valeur économique ? Mais aussi, qu’est-ce qui les rend si fragiles ? Sans oublier le travail de surveillance avec les habitants volontaires formés… L’exposition "Proxi-récifs" est particulièrement aboutie. Concoctée par l’association Pala Dalik, elle était inaugurée mercredi 23 février, à Nouméa place des Cocotiers.

Ça fait plus d’un an qu’on a eu cette idée, de monter une exposition itinérante sur les récifs coralliens. De manière à valoriser ce qu’on fait depuis dix ans mais aussi pour avoir l’occasion de partir un peu partout en Calédonie, en Brousse, dans les îles, dans les petits endroits très reculés, pour porter le message de préservation.

Sandrine Job, fondatrice de l’association

Monter et démonter les stands pour montrer et démontrer l’importance cruciale d’un tel biotope, ce sera le travail d'une jeune Calédonienne licenciée en biologie, avec un master en écologie.

On veut couvrir toutes les fêtes communales cette année, aller dans les tribus, dans toute la Grande terre, dans les îles, pour vraiment apporter cette exposition à toute la population. On veut aussi aller dans les bibliothèques, médiathèques, centres culturels…

Marion Mastromauro-Auplat, animatrice de l’exposition

Une première

Financièrement, entre la France, l’Europe, et un nombre considérable de partenaires, pour la plupart impliqués dans la protection de la nature sous-marine, cette exposition est une première. "On a été le premier projet de l’outre-mer français à être financé au travers de la plateforme participative SOS Corail", souligne Sandrine Job. "On est assez fiers."

Une recommandation ?

La valeur inestimable des récifs coralliens se comprend mieux en jouant à toutes sortes d’exercices. Ce sera le plus sûr moyen d'attirer toutes les générations, mais aussi de laisser son grain de sel. Chacun pourra recommander des actions écologiques. Elles seront transmises aux décideurs puisqu’au final, ce seront eux qui seront responsables des stratégies indispensables à inventer.

Inscriptions

Les mairies, établissements culturels et autres organisateurs de fête intéressés par l’exposition itinérante (et gratuite) doivent s’inscrire sur la page Facebook de Pala Dalik. "Proxi-récifs" sera au forum des jeunes et du développement durable organisé à Poé, Bourail, la première semaine d’avril. Ou à la fête de la nature à Deva la semaine suivante.