Les violences intrafamiliales ont augmenté en 2020

violence
Violences faites aux femmes
©© CC0 License – pixabay.com

Plus de victimes de violences, moins de cambriolages, le ministère de l’Intérieur a publié, jeudi, son bilan de la délinquance en France avec les chiffres de la Nouvelle-Calédonie. Une donné a explosé : celle des violences intrafamiliales.

Ce n’est pas une exception calédonienne, partout en Métropole ou en Outre-mer, les chiffres des violences familiales sont en hausse, selon une étude du ministère de l'Intérieur, publiée jeudi 29 avril. Mais sur le Caillou, le chiffre flambe pour passer de 4,3 victimes pour 1 000 habitants en 2019 à 5,6 l’an dernier. Pour Anne-Marie Mestre, présidente de l’Association SOS Violences, cette augmentation est surtout liée à un changement de mentalités. "Moi ça ne m'inquiète pas, ça me rassure plutôt. Ça veut dire que les personnes osent de plus en plus dénoncer ces faits, explique-t-elle. Je pense aussi que la prise en compte par la justice, qui a apporté une réponse de plus en plus adaptée, a prouvé aux victimes qu'elles pouvaient parler."

Des enfants qui ne sont pas épargnés

En tout, ce sont 1 331 faits constatés en 2020, contre 903 en 2019. Rien que pour les violences conjugales, on est passé de 604 faits en 2019 à 923 en 2020. Et souvent, violences conjugales et violences sur les enfants vont de pair. "Le climat de violences au sein d'une famille, on le constate très souvent dans nos procédures, ce sont souvent des violences conjugales commises en présence des enfants, qui sont déjà victimes par ricochet et qui parfois s'étendent à des violences sur des enfants. Dans un contexte, très souvent, d'alcoolisation massive", détaille Yves Dupas, procureur de la République.

Championne des cambriolages

Une hausse des violences qui va malgré tout au-delà du cadre familial. La Nouvelle-Calédonie est également le seul territoire d’outre-mer qui voit le nombre de victimes de coups et blessures, hors famille, augmenter. A 5,2 pour 1 000 en 2020, contre 4,4 un an plus tôt. La Polynésie est à seulement 2,2 pour 1 000 en 2020. Comme la Métropole.

A noter également que la Nouvelle-Calédonie est championne des cambriolages avec plus de 4 victimes pour 1 000 habitants en 2020. C’est quasiment trois fois plus qu’à Tahiti et deux fois la moyenne des Outre-mer.

Mais le chiffre est en nette baisse par rapport à 2019. Le rapport complet est à découvrir ici

Le reportage de Mathieu Ruiz Barraud :

Violences 2020