Les vols internationaux resteront limités jusqu’au 31 juillet 2021

transports
Aircalin
©Nathalie Rougeau
Le gouvernement vient de l’annoncer, les modalités d’entrée en Nouvelle-Calédonie restent soumises à la crise sanitaire et les vols internationaux resteront limités au moins jusqu’à fin juillet.
Les frontières calédoniennes sont quasiment complètement fermées depuis le mois de mars dernier. Et c’est parti encore pour durer. Les derniers éléments prévoyaient le maintien d’un dispositif spécial jusqu’à fin mars, le gouvernement calédonien vient tout juste de le prolonger jusqu’au 31 juillet 2021.
En clair, seuls quelques vols internationaux seront opérés, avec une quantité limitée de personnes autorisées à l’entrée en Calédonie. sauf bien entendu évolution favorable de la situation mondiale d'ici là. 
En moyenne, une liaison aérienne par semaine est maintenue depuis la Métropole via Tokyo, ainsi que des vols depuis Sydney pour les évacuations sanitaires. 
Rappelons que pour l’heure, seuls les vols vers et en provenance de Wallis fonctionnent normalement, sans quatorzaine obligatoire pour les passagers. 
 

Des vols spéciaux sur Port-Vila et Papeete

Des rotations ponctuelles vont être affrétées dans la zone Pacifique pour permettre aux résidents calédoniens, polynésiens et vanuatais de rejoindre leurs familles. 
Ainsi une rotation sur Port-Vila est prévue les 11 et 12 novembre, ainsi qu’un aller-retour sur Papeete les 2 et 3 décembre
Aéroport Bauerfield Port-Vila Vanuatu
L'aéroport Bauerfield à Port-Vila. ©CC/Philipp Capper
 

Une quatorzaine payante pour certains particuliers

L’hôtel Beaurivage à la baie des Citrons peut accueillir, pour y effectuer leur quatorzaine, aux frais des entreprises concernées, des professionnels indispensables à la vie économique de l’île.
Les particuliers qui souhaitent venir ou revenir en Calédonie pour un besoin impérieux pourront eux aussi désormais y effectuer une quatorzaine payante à leurs frais, avec un délai d’attente réduit. Le montant serait de 500 000 francs CFP. Les modalités d’accès à cette prestation seront précisées prochainement.
Rappelons que le coût de la quatorzaine obligatoire s'élève pour le moment à un milliard CFP par mois, un coût supporté jusqu'à présent par la Nouvelle-Calédonie. 
La quatorzaine mise en place par le gouvernement dans les hôtels réquisitionnés reste gratuite et soumise à des délais d’attente variables.
Quatorzaine hôtel Beaurivage. La promenade
La promenade quotidienne des personnes en quatorzaine sur le deck à l'hôtel Beaurivage. ©Nathalie Rougeau
 

Les étudiants en Métropole invités à y rester

Afin de respecter les mesures de confinement en France métropolitaine, les étudiants Calédoniens sont invités à rester où il se trouvent. La Maison de la Nouvelle-Calédonie dont les bureaux sont fermés au public, reste toutefois joignable et ses services opérationnels. Pour les urgences étudiantes, trois numéros de téléphone sont à disposition de nos étudiants : 01 42 86 70 23,  le 01 42 86 70 01 ou le 07 78 47 00 67.

 

Un formulaire à remplir

La planification des vols est contrainte par la capacité d’accueil en quatorzaine dans les hôtels obligatoire à l’arrivée rappelle le gouvernement. 
C’est pourquoi les personnes qui souhaitent venir ou revenir en Nouvelle-Calédonie pour un besoin impérieux, doivent toujours remplir le formulaire de recensement disponible sur le site du gouvernement. 
Une obligation qui concerne les étudiants en fin de cursus comme les particuliers ou les professionnels, qu’ils détiennent ou non un billet d’avion ou une réservation. 
En cas de situation d’extrême urgence, vous pouvez le signaler auprès du centre opérationnel du gouvernement par mail à arriveedepartnc@gouv.nc
Pour toute information concernant les courts séjours des professionnels (30 jours maximum en Nouvelle-Calédonie), écrire à pcofret@gouv.nc
 

Des discussions avec les pays de la zone 

Sur l’ouverture des frontières aux pays de la zone, Christopher Gygès a confirmé que des discussions étaient en cours avec certains territoires comme « la Nouvelle-Zélande, l’Australie, Fidji, et le Vanuatu avec lequel (la Nouvelle-Calédonie) regarde ce qui se fait en matière de tests et de conditions sanitaires ». Toutefois, « nous n’avons pas encore d’accord », a ajouté le porte-parole du gouvernement, « puisque chacun, et c’est normal, souhaite préserver ses conditions sanitaires. Donc on est extrêmement prudents sur ce type de discussions, mais on avance ».
Aircalin Fret exceptionnel
©Caroline Antic-Martin
 

Des vols supplémentaires pour le fret

Une rotation par semaine est prévue entre Tokyo et Tontouta, entre le 25 novembre et fin décembre. Six vols supplémentaires sont notamment programmés. Un coût de 138 millions de francs. Des vols d'abord pour acheminer des marchandises prioritaires : médicaments et fournnitures pour les hôpitaux, matériel et outillage pour les usines, du fret postal, des denrées alimentaires périssables etc.
Ils visent à soutenir le commerce local et à rattraper le retard pris sur les commandes. Environ 60m3 de marchandises sont actuellement en attente à l'aéroport de Paris Charles de Gaulle.
Au début du mois d'octobre, un vol d'Air Calin avait permis de transporter 13 tonnes de marchandises, dont 90% de prêt médical, jusqu'en Calédonie.