Lettre ouverte du peuple kanak, pass sanitaire, cartes électorales : l'actu à la 1 du mercredi 24 novembre 2021

actu en bref
Lettre ouverte du peuple kanak, pass sanitaire, cartes électorales : l'actu à la 1 du mercredi 24 novembre 2021
©NC1ère
L'essentiel de l'actualité de ce mercredi 24 novembre avec un rebond de l'épidémie à Thio, la fin de la tolérance sur le pass sanitaire, la lettre ouverte du peuple kanak et la distribution des cartes électorales.

Un bilan sanitaire et un rebond épidémique à Thio

La situation sanitaire à la une ce matin. À l’échelle de la Nouvelle-Calédonie, les données épidémiques ne sont pas alarmantes : pas de nouveau décès à déplorer hier, 45 nouveaux cas positifs de Covid-19 déclarés et 16 patients en réanimation. Le taux d’incidence, lui, est repassé hier en-dessous de la fameuse barre des 100 à 99 contaminations pour 100 000 habitants. Mais au-delà de cette image pour l’ensemble de la Calédonie, les situations locales sont contrastées. À Thio par exemple. Un cluster a été détecté dans la commune la semaine dernière. Réaction de la province Sud : la mise en place d’une campagne de vaccination cette semaine. Mais un début de campagne timide pour ne pas dire compliqué hier. 36 personnes ont été testées positives ces 7 derniers jours et le taux d’incidence explose à 1 426 pour 100 000 habitants.

Fin de la tolérance sur le pass sanitaire

Bientôt la fin de la tolérance vis-à-vis du pass sanitaire. À compter du 6 décembre, il sera exigé dans les lieux où il est obligatoire et devra être présenté en cas de contrôle. En clair, fini la possibilité de présenter le carnet de vaccination, le résultat négatif d’un test ou le certificat de rétablissement. Dans moins de deux semaines, un document numérique ou papier avec QR Code sera exigé. Les plus connectés peuvent l’obtenir en passant par masante.gouv.nc, il est également possible d’obtenir le papier avec me QR Code auprès de votre mairie ou grâce à un professionnel de santé qui aura pratiqué une injection ou validé le résultat d’un test. Pour l’heure, 128 000 pass sanitaires ont été générés depuis le 11 octobre.

Distribution des cartes électorales pour le 12 décembre 

Passons à l’actualité référendaire. Avec la distribution des cartes électorales pour le scrutin du 12 décembre, la Ville de Dumbéa distribue les cartes électorales spéciales depuis lundi. Selon les quartiers de résidences, les résidents peuvent se rendre en deux endroits, mairie annexes ou hôtel de ville.

La lettre ouverte du peuple kanak

Une lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France publiée hier soir sur les réseaux sociaux. Signé par les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la 3ème consultation au 12 décembre. « La prochaine consultation référendaire, est-il écrit, n’a aucune chance de clore la séquence politique ouverte par l’Accord de Nouméa ».

Un document qui interpelle le président Macron et son gouvernement « Nous ne souhaitons pas rompre les relations avec la France, écrivent les auteurs, nous souhaitons seulement les changer. Mais s’il faut absolument choisir entre la liberté et ces relations, nous choisirons la liberté ». 

Des appartements pour les femmes victimes de violences

Ce sera demain le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Une journée d’action, d’information, de militantisme. Une journée pour faire le point également sur les dispositifs d’aide et de soutien mis à la disposition des femmes touchées par la violence. Parmi ces dispositifs, en Calédonie, des appartements relais sont mis à disposition de victimes, hommes et femmes, de violences conjugales, des victimes disposant de revenus. Depuis février, 5 appartements existent, tous occupés. Un sixième appartement devrait être mis à disposition des victimes à l’horizon 2022.

Une application de protection LGBT 

D’autres violences, d’autres victimes, d’autres outils pour les protéger. On parle cette fois-ci des violences homophobes et d’une application pour une aide d’urgence aux victimes. L’application nationale s’appelle FLAG et la fonctionnalité est baptisée « en lieu sûr ». Elle est disponible sur le territoire sous forme d’une carte qui recense des lieux sûrs conventionnés : maisons de quartier ou stations-services… Des endroits où les personnes LGBT victimes peuvent trouver refuge. 

En Métropole, ce sont plus de 1500 signalements qui ont été réalisés. L’association espère désormais étoffer la liste des lieux sûrs sur le Caillou et dans les îles. L’association solidarités NC est joignable au 976264. 

La crise en Guadeloupe 

Dans l’actualité nationale, la crise en Guadeloupe s’invite à l’Assemblée Nationale. Le député et vice-président du groupe LREM Guillaume Vuilletet, a interpellé le gouvernement sur la situation au nom de ses collègues guadeloupéens. Le ministre des Outre-mers, Sébastien Lecornu, a répondu. Il a évoqué une solution de substitution pour les soignants hostiles au vaccin à ARNM et déploré les « tirs à balles réelles » essuyées par les forces de l’ordre. La Guadeloupe qui a connu sa 5ème nuit de violences. La situation s’envenime aussi sur l’île voisine de Martinique. D'importants barrages bloquent, depuis le début de la semaine, les principaux axes routiers de Martinique.

L’ouverture des frontières en Australie avance

L’ouverture des frontières s’étoffe en Australie. Après les citoyens australiens le mois dernier, ce sont désormais les étudiants et les travailleurs qualifiés étrangers qui vont pouvoir revenir à partir du 1er décembre. La mesure concernera aussi les détenteurs d’un visa vacances-travail et les citoyens japonais, sud-coréens et singapouriens. Ils devront fournir un certificat de vaccination et un test covid négatif de moins de 24h aux autorités australiennes. En revanche, aucune indication n’a encore été donnée quant à la réouverture du pays au tourisme.