nouvelle calédonie
info locale

Liste électorale des provinciales : les réactions se succèdent après l'annonce de l'UC-FLNKS de son intention de relancer les demandes de radiation massives.

listes électorales spéciales
chiffres en bref provinciales
©NC 1ère
 Le dossier du corps électoral provincial n'aura finalement pas été clôt au Comité des Signataires. Au premier jour de la révision des listes, le groupe UC-FLNKS a relancé ses demandes de radiations massives. Un changement de ton dénoncé par les partis loyalistes.
Le dossier du corps électoral spécial provincial n'est pas "juridiquement" clôt. Dès ce mardi dans les premières commissions de révision de la liste, les membres du Groupe UC-FLNKS ont annoncé la couleur : ils déposeront des recours contre les électeurs, certes présents en Calédonie avant 1998, mais non -inscrits sur la liste générale de l'époque.
Retour donc à la case départ contrairement à ce qu'avaient signé les indépendantistes au Comité des signataires début février.  
Environ 4000 personnes sont concernées par ces nouvelles demandes de radiation.
De quoi faire réagir  le monde politique calédonien, à commencer par les groupes non-indépendantistes. 
Sonia Backès pour le groupe Les Républicains estime que le pacte de confiance conclu lors du dernier comité des signataire est brisé".
Pour Philippe Michel de Calédonie Ensemble,  ces recours sont des épiphénomènes propres à une marge du groupe indépendantiste.
 

Les réactions de Sonia Backès et Philippe Michel recueillies par Bernard Lassauce et José Solia.

 

Le reportage au Mont-Dore d’Antoine Le Tenneur et Michel Bouilliez
 

 

Publicité