La liste électorale spéciale pour les provinciales est désormais consultable

élections
La liste électorale spéciale provinciales à Nouméa, 29 mars 2019
En 2019, affichage de la liste à la mairie de Nouméa. ©Sheïma Riahi / NC la 1ere
Selon le chiffre provisoire révélé ce vendredi, le corps électoral spécial provinciales correspond à 169 617 personnes. La liste peut être consultée dans les mairies de Nouvelle-Calédonie depuis aujourd'hui, ce qui ouvre la voie à d'éventuels recours au tribunal.
L’an dernier, il était beaucoup question de la «LESC» mais à l’approche du 12 mai, c’est la «LESP» qui prend la vedette: la «liste électorale spéciale pour les élections provinciales» a été arrêtée à 169 617 personnes. Un chiffre provisoire puisque sa publication à partir de ce vendredi 30 mars ouvre une période de recours. 
 

Contestable jusqu'au 8 avril

La liste est désormais consultable dans sa mairie respective. Les Calédoniens qui n’y trouveraient pas leur nom, alors qu’ils pensent avoir le droit d’y figurer, ont jusqu’au lundi 8 avril pour déposer un recours contentieux. Attention, c’est la dernière occasion de le faire.
Ecoutez Ulric de la Borie de la Batut, secrétaire général d’adjoint du haut-commissaire. Il était l’invité de la matinale radio, ce vendredi matin. 

Comment faire ?

Cette démarche se fait auprès du tribunal de première instance de Nouméa ou de ses sections détachées de Koné et Lifou. Il faut présenter plusieurs pièces:
- pièce d’identité;
- demande rédigée sur papier libre qui explique la raison de la contestation;
- attestation de la mairie pour confirmer, soit que la commission administrative spéciale a refusé l’inscription, soit pour attester qu’un jeune âgé de dix-huit ans n’a pas été proposé à l’inscription d’office.
 

Futurs majeurs

Les jeunes qui n’ont pas encore atteint leur majorité mais qui auront dix-huit ans au plus tard le 11 mai peuvent également saisir le juge - les démarches doivent être effectuées par un titulaire de l’autorité parentale.
 

Liste définitive

Les recours seront jugés entre le 9 et le 18 avril. Après les décisions de justice et les retour des commissions, la liste définitive pour les provinciales 2019 est attendue le 30 avril. 
Un corps électoral restreint
  • Rappelons qu’un corps électoral spécifique est appelé à voter tous les cinq ans pour les provinciales: à la différence des élections nationales comme les municipales ou les présidentielles, il est restreint.
  • Et il ne correspond pas forcément au corps électoral qui a été constitué pour le consultation du 4 novembre! Pour le dire autrement, la présence sur la liste référendaire, n’entraîne pas l’inscription sur celle des provinciales.
  • Pour figurer sur celle-ci, il fallait commencer par être inscrit sur la liste générale. Toutes les conditions sont définies par l’article 188 de la loi organique de 1999 (à retrouver ici sur le site officiel dédié). La période des démarches volontaires est terminée depuis le 31 décembre 2018. Restent les recours.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live