nouvelle calédonie
info locale

Listes électorales : les commissions administratives au travail

listes électorales spéciales
commission liste NC
©NC 1ère
C’est l’avant dernière fois que des magistrats et des missionnaires de l’ONU vont se pencher sur les listes électorales des provinciales et du ou des referendums.
Un travail sur 3 mois qui débute ce mercredi.
Les observateurs de l’ONU sont en Nouvelle-Calédonie tout comme une délégation de magistrats coordonnés par un conseiller de la Cour de cassation.
Dès ce 1er mars et jusqu’au  31 mai ils vont éplucher les listes électorales spéciales. 
Jusqu’au 30 avril, les experts se pencheront sur les listes provinciales, appuyés par le maire de la commune ou son représentant, accompagnés de 2 tiers électeurs : un loyaliste et un indépendantiste.
Le mois de mai sera lui consacré à l’examen de la liste d’électeurs pour le referendum de sortie.
 
A partir de ce mercredi, 10 commissions administratives spéciales vont arpenter l’ensemble du pays  pour passer les listes  à la loupe. 
Ces listes qui font parfois l’objet de contestations. Ainsi le RIN (Rassemblement des Indépendantistes et Nationalistes) estime dans un communiqué publié ce mardi  « que l’état n’a pas tenu ses engagements ». Pour ce groupement indépendantiste, le calcul du nombre réel de kanak majeurs qui ne peuvent pas voter pour le referendum n’a pas été réalisé.
 
Publicité