nouvelle calédonie
info locale

Les listes électorales sous la loupe des commissions administratives spéciales

listes électorales spéciales
Commissions administratives spéciales. Listes électorales
©NCla1ère
Les commissions administratives spéciales ont entamé leurs travaux ce lundi. Elles sont chargées de réviser la liste électorale spéciale provinciale  et la liste électorale spéciale de consultation ou liste référendaire. Un travail qui est suivi par treize experts de l’ONU.
Comme chaque année, place à la révision des listes électorales.
Une révision particulièrement importante cette année avec le scrutin provincial qui aura lieu le 12 mai prochain.
Les commissions administratives spéciales ont donc entamé leur travail ce lundi 4 mars, sous l’oeil des experts envoyés par l’ONU.
 

Les experts des Nations Unies

Six femmes et sept hommes, des experts électoraux francophones du Burkina Faso, Mali, Canada, Bolivie, Tunisie, Italie et d’autres pays, sélectionnés par le secrétariat général des Nations Unies à la demande du Premier ministre français. Les treize personnalités qualifiées indépendantes n’ont pas de voix délibérative, elles participent aux commissions administratives spéciales en tant qu’observateurs.
La liste spéciale pour l’élection provinciale devrait être arrêtée le 26 avril. 
Au 31 juillet 2018, elle s’établissait à 167 678 électeurs. 
Liste électorale
©NCla1ère


Jusqu’en juin

Les travaux des commissions se poursuivront jusqu’en juin puisqu’après la révision de la liste provinciale, elles se pencheront sur celle de la liste pour la consultation référendaire. 
Les experts internationaux resteront en Nouvelle-Calédonie sur toute cette période. Le président de la mission, Augustin Loada, du Burkina Faso, qui était déjà président l’année dernière va rester un peu plus longtemps. Il doit en effet rédiger un rapport qu’il remettra au président du Congrès et à la ministre des Outre-mer via le Haut-Commissaire.
Plus d'informations sur la liste électorale spéciale pour les provinciales sur le site www.elections-nc.fr
Les commissions administratives spéciales
Elles sont composées : 
  • d’un magistrat qui réside la commission
  • D’un délégué de l’administration désigné par le Haut-Commissaire
  • Du maire de la commune ou de son représentant
  • De deux électeurs de la commune, désignés par le Haut-Commissaire, après avis du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
  • D’une personnalité indépendante, sans voix délibérative.
Publicité