nouvelle calédonie
info locale

Avec Lôl, la lecture c’est mortel

festivals
Les auteurs de Mortelle Adèle
Mr Tan et Diane Le Feyer, l'auteur et l'illustratrice de Mortelle Adèle, ont montré le processus de création d'une BD, d'après un scénario écrit par les petits Calédoniens. ©Caroline Antic-Martin
Organisée à Nouméa et à Voh, la 3ème édition du festival Lôl, L'île Ô livres, dédié à la littérature jeunesse, propose des ateliers et des rencontres jusqu’au 25 juillet. Parmi les nombreux artistes invités : l’auteur et l’illustratrice de la BD à succès Mortelle Adèle
Le troisième chapitre de Lôl s’annonce croustillant. Au sommaire de cet événement inauguré hier soir : des ateliers, des spectacles, des lectures et des dédicaces sont proposés tout le week-end sur la place des Cocotiers et à la maison Higginson. L’occasion pour les enfants et les familles de découvrir la littérature jeunesse, tout en s’amusant.
stand Lôl artistes
A la maison Higginson, le travail des artistes est exposé en vitrine. ©Caroline Antiche-Martin

Organisée notamment par l’association Lire en Calédonie et la ville de Nouméa, ce festival met en lumière la création artistique et littéraire sous toutes ses formes. Il participe largement à la promotion des livres pour la jeunesse. Et cette année encore, ce rendez-vous littéraire va surprendre par la qualité de ses invités, près de 60 artistes talentueux.
 
Lôl atelier numérique
L'atelier et la séance de dédicaces pour Mortelle Adèle affichent complet. ©Caroline Antic-Martin
 

Des auteurs qui retombent en enfance

A l’affiche de ce festival : Diane Le Feyer et Antoine Dole, alia Mr Tan, les heureux parents de Mortelle Adèle, une bande dessinée dont la machiavélique héroïne connaît un succès monstre dans l’hexagone mais également chez les jeunes lecteurs calédoniens. Les deux artistes livrent leurs premières impressions sur la Nouvelle-Calédonie. « Ce qui m’a touché, c’est cette question de l’oralité que je trouve très présente dans les rapports que les gens ont entre eux. Je viens du monde de la littérature où la parole est magique, elle peut guérir les gens, les toucher… » Diane Le Feyer dit se sentir « comme une enfant », avec « l’envie d’apprendre »
Parmi les invités présents, l’artiste locale Isa Qala propose notamment de découvrir son ouvrage La tribu des veuves, « sous forme de lecture acoustique », avec du chant en accompagnement. Pour Niko, le co-auteur de la BD Frimeurs des Iles, qui propose des démonstrations de dessin numérique, Lôl est l'occasion « de rencontrer des artistes mais aussi de futurs dessinateurs ».
Le festival se tient jusqu’au 21 juillet à Nouméa et les 24 et 25 juillet, à Voh. Tout est gratuit.
 
Couverture programme Lôl

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Cédric Michaut
©nouvellecaledonie

 
Des animations à la pelle ce week-end
Une centaine d’activités est proposée ces samedi 20 et dimanche 21 juillet, à la Maison Higginson et sur la Place des Cocotiers. 
Pour les ateliers et spectacles, il est conseillé de s'inscrire une heure avant. 
Les enfants et leurs familles peuvent rencontrer les invités locaux et internationaux lors de séances de dédicaces de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h. 
Plus d'informations sur la page Facebook du festival Lôl
Publicité