publicité

Les Loyauté au rythme de Hola

Hola se trouvait peu avant 6 heures du matin à 90 km au nord-est de Lifou, selon Météo France NC. De nouveau qualifié de cyclone, il doit passer dans la matinée près de Maré. Les Loyauté demeurent en alerte 2. Le reste de la Calédonie est en pré-alerte.

Prévision de trajectoire à 1h57 dans la nuit de vendredi à samedi. © Météo France NC
© Météo France NC Prévision de trajectoire à 1h57 dans la nuit de vendredi à samedi.
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
[MISE A JOUR DE 7h45]
 
Le cyclone Hola n'a pas causé de gros dégât ni à Ouvéa ni à Lifou, selon les premiers constats de la sécurité civile. «Le bilan, qui est provisoire à ce stade, laisse entrevoir des dégâts mineurs», dépeignait son directeur, Eric Backès, dans le journal radio de 7 heures. «Des branches d'arbres qui sont tombées, pas de problématique sur les voies de circulation, pas d'habitation détruite.» Le réseau électrique a tout de même été impacté à Lifou, pour près de 2000 foyers situés dans les districts de Wetr et Lössi. Ce qui entraîne des perturbations sur les communications Mobilis pour près de 3000 Drehu.

---
[MISE A JOUR DE 6 HEURES]

Peu avant 6 heures ce samedi matin, Météo France NC situait le cyclone Hola à environ 90 km au nord-est de Lifou. «Il a suivi la trajectoire prévue sur les six dernières heures», estimait la chef prévisionniste Christine Esposito, «en étant un tout petit peu plus à l'est». Et de continuer: «La trajectoire prévue pour les prochaines heures est toujours un déplacement vers le sud-est, pour passer au plus près de Maré dans la matinée».
Le phénomène se serait renforcé, avec des rafales au centre à 180 km/h. La côte Ouest a reçu cette nuit des rafales à 80 km/h. A noter également les 150 mm de précipitations cumulées enregistrées à Nouméa durant les 24 dernières heures; 180 à 200 mm sur le Sud de la Grande terre en général. 

---
[MISE A JOUR DE 5 HEURES]

«Les choses évoluent pour l'instant favorablement»: le constat dressé, à 5 heures ce matin, par le lieutenant Christophe Baumann posté pour la sécurité civile à Lifou. Si le vent s'est mis à souffler beaucoup plus fort sur Drehu à partir de 23h30, à une centaine de km/h avec des rafales plus puissantes, «pas d'impact significatif pour l'heure et surtout, pas de demande de secours». Quand Hola sera passé, des reconnaissances seront engagées sur les axes principaux pour vérifier l'état des réseaux «et ensuite, avec l'ensemble des autorités, envisager la suite des dispositifs d'alerte». Près de 300 habitants ont été accueillis dans sept centres d'hébergement d'urgence. 

---
[MISE A JOUR DE 4 HEURES]

«Les vents sont à peu près soutenus aux alentours d'une centaine de km / heure avec des rafales un tout petit peu plus élevées, aux alentours de 120 ou 130 km/h, et de faibles pluies», décrivait à 4 heures ce matin le capitaine Kervoelen de la sécurité civile, depuis la mairie d'Ouvéa à Wadrilla. Avec, à ce stade, aucune urgence à signaler. Pendant ce temps, le cyclone Hola poursuivait son chemin vers Lifou, où il était attendu au lever du jour à une centaine de kilomètres des côtes. Puis il concernera Maré où il devrait se rapprocher des terres.
Retrouvez le flash radio de 4 heures. 
«Une nuit d'attente»

---
[MISE A JOUR DE 3 HEURES]

Hola progresse inexorablement, à une vitesse de 20 km / heure selon la dernière analyse de Météo France Nouvelle-Calédonie qui, dans sa mise à jour de 2h13, qualifie de nouveau le phénomène de cyclone. Un cyclone qui se trouvait à trois heures du matin à 115 kilomètres d'Ouvéa, sans qu’il n’y ait pour l’instant de dégât signalé. Il générait en son centre des vents de 130 km/h, jusqu'à 180 km/h en rafales.

Encore d'importantes pluies ​

Selon la chef prévisionniste Christine Esposito, «Hola va continuer sa trajectoire pour se rapprocher de Lifou en fin de nuit. Actuellement, on peut voir sur les images radar qu’il passe bien au Nord de Lifou. Par contre, ensuite, il risque de passer un peu plus proche de Maré qu’il n’est passé des autres îles. On peut attendre pendant les 24 prochaines heures encore de fortes pluies, qui se concentreront plutôt sur les Loyauté, forcément, et également sur le Sud de la Grande terre.»

Vue satellite de Hola à 23 heures vendredi. © Météo France NC
© Météo France NC Vue satellite de Hola à 23 heures vendredi.

«Fortes rafales»

Des cumuls de pluies compris entre 180 et 200 mm ont été relevés sur le Sud durant les dernières 24 heures. Entre 100 et 150 mm sur la côte Est. Et on attendrait encore 150 à 200 mm durant les prochaines 24 heures, probablement assortis de débordements de cours d'eau.
«Au niveau du vent, a poursuivi Christine Esposito sur notre antenne, sur les Loyauté, on peut s’attendre toujours à des rafales de 100 à 150 km/h, en particulier Maré. Mais sur le reste du pays, on aura encore de fortes rafales, en particulier sur le Sud de la Grande terre et l’île des Pins, avec 80 à 120 km/h.»

Coupure de courant à Maré

Rappelons que les quatre îles Loyauté se trouvent en alerte 2. Des centres d’hébergement y ont été ouverts:
- à Lifou, il s'agit de l’internat du collège Laura-Boula, de celui du collège de Hnaizianu à Xepenehe et de la salle omnisports de Hnassé;
- à Maré, des écoles et des internats, avec un référent dans chacune des 28 tribus.
En cas de souci, appeler le 18 ou le 45 41 07.
Rappelons que 291 foyers maréens ont été privés de courant quand, vers 19h30 ce vendredi, un pick up a percuté un poteau électrique du réseau haute tension. Or, les équipes d'Enercal ne pourront pas intervenir avant la levée de l'alerte 2. 

Sorti de la zone la nuit prochaine

Le reste de la Nouvelle-Calédonie est en pré-alerte. Toujours d’après Météo France NC, Hola devrait sortir de notre zone la nuit prochaine et «petit à petit descendre dans le Sud et devenir une dépression extra tropicale».
Retrouvez notre flash radio de 3 heures.
A 3 heures du matin samedi

Etat de la mer

Concernant l'état de la mer, le dernier bulletin cyclone de Météo France NC prévoit des creux pouvant atteindre six à huit mètres samedi. «Aux Loyauté, une élévation du niveau de la mer est attendue, jusqu'à localement 1 à 2 mètre(s) sur les zones les plus exposées (Ouvéa côté Lagon, baie du Santal à Lifou, Tadine à Maré), entraînant des inondations des zones les plus basses. Cette surcote vient s'ajouter à la marée (à noter une marée haute en milieu de journée de samedi).»

«Le vent s'est renforcé»

Dès minuit, le phénomène, encore qualifié de dépression tropicale, se faisait sentir à Ouvéa. Depuis Iaai, le capitaine Kervoelen, de la sécurité civile, signalait que le vent s’était accentué. «Depuis quinze à trente minutes, le vent s’est renforcé aux alentours de cinquante nœuds [plus de 90 km/heure], voire des rafales à soixante nœuds [plus de 110 km/h]», a-t-il décrit en direct à la radio. 
Ecoutez son échange avec Angélique Souche dans le flash radio dédié à Hola à minuit.
«L'impression qu'il va vite»

Perturbations à la chaîne

L'approche puis le passage de Hola sur la Nouvelle-Calédonie bouleversent le quotidien du Caillou, qui a connu ce vendredi de nombreuses perturbations liées au phénomène: routes coupées, report de vols, annulations d'événements. 
Rappelons également que Hola aurait causé au Vanuatu la mort d'une personne sur l'île de Pentecôte.

© Sécurité civile
© Sécurité civile

 

Sur le même thème

  • cyclones

    Les Fidji font le lien entre changement climatique et cyclones

    Le Premier ministre des Fidji, Frank Bainimarama, a accusé mardi le changement climatique d'être à l'origine d'un cyclone meurtrier, ajoutant que l'archipel du Pacifique était entré "dans une nouvelle ère effrayante". Le bilan provisoire des victimes du cyclone Josie est désormais de cinq morts.

  • cyclones

    Cyclone Hola: le point sur les perturbations

    Les fortes pluies qui ont accompagné l'approche du cyclone Hola continuent d'occasionner des inondations sur des axes secondaires, en particulier dans le Grand Nouméa. Mais les rotations aériennes reprennent et les coupures électriques sont en passe d'être résolues.

  • cyclones

    Cyclone Hola: toutes les alertes levées

    «Compte tenu de l'évolution du phénomène Hola, qui ne représente plus une menace directe pour la Nouvelle-Calédonie», tout le dispositif d'alertes cycloniques a été levé à 13 heures.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play