publicité

La lutte contre les moustiques passe par la Wolbachia

Cette bactérie stoppe la transmission du zika, de la dengue et du chikungunya une fois introduite dans le moustique aedes aegypti. Utilisée en Australie depuis 2011, la méthode Wolbachia pourrait être testée en Calédonie dans quelques mois. Mais avant, il faut rassurer la population. 

Le World Mosquito Program informe la population au marché de Nouméa © Coralie Cochin
© Coralie Cochin Le World Mosquito Program informe la population au marché de Nouméa
  • Coralie Cochin et Caroline Moureaux
  • Publié le , mis à jour le
Rassurer, c’est ce que font les bénévoles du World Mosquito Program qui multiplient les interventions comme samedi au marché de Nouméa ou dimanche sur l’Anse Vata.
Depuis des années, cette ONG introduit dans le moustique une bactérie inoffensive pour l’Homme et l’environnement  mais capable de bloquer la transmission du zika, de la dengue et du chikungunya. Une fois relâché dans la nature, le moustique se reproduit et transmet la bactérie à sa progéniture, ce qui diminue au fil du temps le risque d’épidémie. 
Le procédé a été mis au point par l’université australienne de Monash. 
 

Les premiers lâchers en juin ? 

Si les Calédoniens adhèrent, les premiers lâchers de moustiques porteurs de la Wolbachia pourrait se faire dans six mois
« Il y a toute une phase de préparation » indique Magali Dinh, responsable de la communication du World Mosquito program « mais le but est d’arriver au mois de juin pour faire des lâchers en extérieur. Avant d’arriver à ce point là, il va y avoir un gros travail de communication et d’échanges avec la population Pace que nous ne ferons rien sans l’accord de la population. »
Le World Mosquito Program intervient actuellement dans douze pays dans le monde. © World Mosquito Program
© World Mosquito Program Le World Mosquito Program intervient actuellement dans douze pays dans le monde.
 

Une méthode qui a fait ses preuves

Financé à l’origine par le milliardaire américain Bill Gates, le projet Wolbachia est porté ici par la Nouvelle-Calédonie, la ville de Nouméa et l’Institut Pasteur. Il a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays. « En Australie, depuis 2011, ils n’ont plus d’épidémie » souligne Magali Dinh. « Il a été fait aussi en Amérique du Sud, au Brésil ou en Colombie, au Mexique, en Asie aussi, au Vietnam, en Indonésie, au Sri Lanka… » 
C’est dire si les espoirs sont grands.
Depuis le début de l’année, 1 900 personnes ont contracté le virus de la dengue en Nouvelle-Calédonie, 190 ont été hospitalisées et deux n’ont pas survécu. 

Découvrez la méthode Wolbachia dans cette vidéo du World Mosquito Program 
Méthode Wolbachia. World Mosquito Program

Sur le même thème

  • dengue

    Il faut rester mobilisé contre la dengue

    Depuis le début de l’année, l’épidémie de dengue a touché 1174 Calédoniens et tué deux personnes. Il faut continuer à lutter contre les moustiques et les gîtes larvaires sous peine de reprise de plus belle de l’épidémie dès le début de la saison chaude.

  • dengue

    Un bébé de six mois décède des suites de la dengue

    L'épidémie de dengue qui touche la Nouvelle-Calédonie depuis février vient de faire une deuxième victime, apprend-on ce soir: une toute-petite de six mois, décédée samedi au médipôle.

  • dengue

    La dengue a fait sa première victime

    Une habitante du Mont-Dore a succombé ce jeudi 15 mars à la dengue. Âgée de 74 ans, elle ne présentait aucun antécédent médical particulier. C’est la première victime depuis le début de l’épidémie, déclarée le 22 février dernier. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play