Malade confiné au médipôle : ce n’est pas le coronavirus

coronavirus
Un adolescent originaire de Pouembout a été placé dans le service du médipôle aménagé exprès pour le confinement des malades suspectés de porter le coronavirus. Revenu de vacances à Singapour il y a une quinzaine de jours, il présentait des symptômes qui ont été jugés suspects. Mais les résultats des examens sont tombés ce vendredi après-midi. Et ils sont négatifs, annonce le gouvernement : la piste du coronavirus est écartée.