Manuel Valls donne une nouvelle impulsion aux discussions sur l’avenir institutionnel

politique
Réunion avenir institutionnel
Les participants réunis au haut-Commissariat autour de Manuel Valls ©NC1ere/José Solia
Lors de la réunion de travail sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie présidée ce 29 avril  par Manuel Valls, les signataires de l’Accord de Nouméa, les parlementaires et présidents des groupes et institutions ont été conviés à réfléchir au contenu des réunions à venir. 
Une méthode de travail et un calendrier ont été définis. Un document synthétisant les travaux des semaines à venir sera présenté lors du prochain comité des signataires, en octobre 2016.
Pour le député Philippe Gomès, le premier ministre Manuel Valls a su donner l’impulsion nécessaire à ces discussions.

Philippe Gomès répond à Isabelle Peltier

Avenir institutionnel itw Gomès


 
Pour le sénateur Pierre Frogier, cette recherche de convergence doit permettre de définir un modèle de société pour le destin commun.

Pierre Frogier répond à Isabelle Peltier

 

Avenir institutionnel itw Frogier


Victor Tutugoro pour  l’UNI estime lui qu’il faut trouver un texte fondateur sur la base de valeurs communes.

Victor Tutugoro répond à Isabelle Peltier

 

Avenir institutionnel itw Tutugoro


Pour la députée-maire Sonia Lagarde, qui se réjouit de faire partie de l’aventure -  après les polémiques sur son exclusion qui ont agité ces dernières semaines  -  il s’agit de se retrousser les manches…

Sonia Lagarde répond à Isabelle Peltier

 

Avenir institutionnel itw Lagarde


Le président de l’Union Calédonienne Daniel Goa a relevé que l’ambiance de travail de cette séance était sereine, et, selon lui, propice à poser les bases du vaste chantier des points de convergence et de divergence.

Daniel Goa répond à Isabelle Peltier

Avenir institutionnel itw Goa



Pour revoir le live de la journée du 29 avril, c'est ici