publicité

Une marche contre la pollution

Une centaine de personnes ont défilé dans les rues de Nouméa ce matin pour dénoncer la pollution aux boulettes d’hydrocarbures qui touche en ce moment la Nouvelle-Calédonie, et le silence des autorités.

© NC1ere/René Molé
© NC1ere/René Molé
  • Caroline Moureaux avec Jean-Paul Treuil et René Molé
  • Publié le , mis à jour le
A l’appel du collectif anti-pollution, une manifestation s’est élancée ce matin baie de la Moselle. Une marche pacifique et silencieuse organisée par ce collectif de Lifou pour dénoncer le silence des autorités sur l’affaire du Kea Trader et le manque de transparence suite à l’arrivée sur plusieurs littoraux, aux Iles et sur la côte Est de boulettes d'hydrocarbures. Les manifestants entendent demander à l’armateur du Kea Trader d’évacuer sans conditions le navire et d’indemniser les populations.
Les manifestants ont proposé à la population de signer une pétition. © NC1ere/René Molé
© NC1ere/René Molé Les manifestants ont proposé à la population de signer une pétition.

Tous de bleu vêtus, couleur de la mer qu’ils tiennent à préserver, ils ont observé des arrêts et des prises de parole devant le gouvernement, le Congrès et le Haut-Commissariat.
Un cahier de revendications a été remis aux autorités.
Les protestataires réclament des éclaircissements sur les circonstances de la pollution et les dispositifs prévues pour la combattre.
Waouka Ajapuhnya représente le collectif « silence des hydrocarbures » à Lifou.

© NC1ere/René Molé
© NC1ere/René Molé

Le reportage de Jean-Paul Treuil

Le reportage de Sylvie Hmeun et Laura Schintu 
MANIFESTATION CONTRE POLLUTION HYDOCARBURES

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play