publicité

Martine Cornaille quittera la présidence d’EPLP en 2019 pour la politique

Elle l’a annoncé ce jeudi matin sur notre antenne radio où elle était l’invitée de la matinale avec Thierry Belmont. Elle veut se lancer en politique.

© NC 1ère/Michel Bouilliez
© NC 1ère/Michel Bouilliez
  • CM
  • Publié le , mis à jour le
Martine Cornaille  a prévenu l’association lors du conseil d’administration d’EPLP mardi, elle ne sera plus présidente de l’association en 2019. Après des années de combat, elle a décidé de laisser la place. 
Mais la lutte n’est pas finie pour autant pour Martine Cornaille qui entend entrer dans l’arène politique. Elle veut se présenter aux élections provinciales de l’an prochain. 
« Je vais voir ce que l’écologie pèse en Nouvelle-Calédonie » a expliqué Martine Cornaille. 
 

Un nouveau mouvement politique

Martine Cornaille entend créer « un nouveau groupe politique indépendant, pour que vive l’écologie ».
« Soit nous serons élus, et donc nous aurons une légitimité, plus forte que la légitimité associative puisqu’on voit bien qu’on ne pèse rien. Soit je ne serai pas élue, et à ce moment là, j’aurais toutes les bonnes raisons de rester à cultiver mon jardin. »
 

Politique de la chaise vide

Lors de la réunion de son conseil d’administration ce mardi, EPLP a décidé de pratiquer la politique de la chaise vide dans tous les conseils d’administration où elle est représentée pour dénoncer, comme l’a dit Nicolas Hulot,  le poids des lobbies dans le cercle du pouvoir.

Sur le même thème

  • politique

    Calédonie Ensemble célèbre sa première décennie

    Hommages, discours politiques, jeux, compétitions sportives… Calédonie Ensemble a choisi de souffler ses dix bougies à l'endroit où le parti a été officiellement fondé, le 11 octobre 2008. Un grand meeting festif, avec le référendum en incontournable toile de fond. 
     

  • politique

    L'interdiction des sacs plastiques sur le bureau du Congrès

    Un projet de loi de pays a été déposé ce vendredi au Congrès de la Nouvelle-Calédonie, en vue d'interdire progressivement différents produits en plastique. D'abord les sacs et les poches. Puis la vaisselle et les pailles. 

  • politique

    Triple séance au Congrès

    Semaine chargée, au Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Après les questions au gouvernement mardi après-midi, les élus avaient à leur menu cinq projets de loi du pays et quatre projets de délibération. Dont le plan de santé Do Kamo et la carte senior.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play