Masques, pass sanitaire, jauges : nouvel allègement des mesures sanitaires à partir du lundi 14 mars

coronavirus
Collège de Dumbéa Jean Fayard
©Christian Favennec / NC la 1 ère
C’est la bonne nouvelle du jour. Les masques ne seront plus obligatoires pour les mineurs et le pass sanitaire est supprimé dans la plupart des lieux publics. Des mesures à l’essai pour 15 jours préviennent les autorités.

C’est un nouveau bol d’air pour les Calédoniens dans la gestion de la crise sanitaire. Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le haut-commissariat annoncent ce vendredi 11 mars un nouvel allégement des mesures, en raison de la baisse "continue et régulière" du taux d’incidence qui s’établit ce vendredi à 640 pour 100 000 habitants.
Les mesures entrent en vigueur le lundi 14 mars et seront en vigueur pour une période d’observation de quinze jours.

Les mesures à retenir : plus de masque pour les mineurs et suppression du pass sanitaire

  • Parmi les mesures phares, le port du masque en intérieur qui ne sera obligatoire désormais qu’à partir de 18 ans, au lieu de 11 actuellement.
  • Le pass sanitaire est supprimé dans la plupart des lieux, commerces ou établissements.Les cinémas, restaurants, salles de sport et autres salles de jeux, théâtres ou musées sont donc dispensés de pass sanitaire dès lundi prochain.
  • Le pass reste en revanche obligatoire pour les établissements de santé, les établissements sociaux et médico-sociaux. Les visiteurs doivent présenter un test de dépistage négatif de moins de 24 h, un certificat de vaccination ou un certificat de rétablissement de moins de quatre mois. 
  • Quant aux jauges, elles sont supprimées, aussi bien pour les lieux accueillant du public que pour les réunions amicales, familiales ou coutumières qui ne sont plus limitées à 30 personnes. 

Les sorties scolaires peuvent reprendre

Comment cette évolution du protocole sanitaire va-t-elle se traduire dans les établissements scolaires ? A partir du lundi 14 mars, annonce le vice-rectorat, plus besoin de porter le masque en intérieur pour les élèves du secondaire à partir du collège.
Les sorties scolaires reprennent, de même que les activités physiques et sportives scolaires en intérieur (à l’exception des sports de contact).
On retiendra aussi que "l’obligation de port du masque est maintenue pour les personnels, avec possibilité d'aménagements si les conditions de distanciation de deux mètres et d'aération sont respectées". Le vice-rectorat donne des exemples :

  • "Un professeur peut enlever son masque lorsqu'il est au tableau dans une salle aérée, mais doit le remettre s'il circule dans les rangs".
  • "Les personnels de service peuvent enlever leur masque lorsqu'ils œuvrent à une distance supérieure à deux mètres dans des locaux aérés, mais doivent le porter pour le service de repas".

Les mesures renforcées d'aération et les lavages de mains réguliers sont par ailleurs conservés.

Les navires de pêche et de plaisance de nouveau autorisés

Les navires de pêche, les navires spéciaux et les navires de plaisance sont à nouveau autorisés dans les eaux calédoniennes, sans dérogation. L’escale n’est plus limitée au port autonome. Les personnes présentes à bord sont autorisées à débarquer à terre.
En revanche, la navigation dans les eaux intérieures ou territoriales de la Nouvelle-Calédonie reste interdite pour les navires à passagers, à savoir les navires de croisière, sauf en cas de dérogation. Les personnes présentes à bord ne sont donc toujours pas autorisées à débarquer à terre.

Les voyageurs restent soumis à un test de dépistage après leur arrivée

Avec la levée de la septaine pour les voyageurs vaccinés depuis le 10 mars, l'arrêté du 5 mai 2020 a été également modifié. Il prévoit que : 

Toute personne de plus de 12 ans entrant en Nouvelle-Calédonie par voie maritime ou aérienne doit se soumettre à un test de dépistage RT-PCR ou antigénique deux jours après son arrivée.
Les personnes non-vaccinées de 12 ans et plus doivent toujours justifier d’un motif impérieux pour se rendre en Nouvelle-Calédonie selon les conditions ci-dessous : 

Motifs impérieux pour entrer en Nouvelle-Calédonie
Motifs impérieux pour entrer en Nouvelle-Calédonie ©Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Prudence tout de même

Enfin, le gouvernement rappelle que "la prudence reste de mise. Ces aménagements ne signifient pas que tout risque est écarté. Le port du masque à l’intérieur, le respect des gestes barrière et la vaccination constituent des outils de protection particulièrement efficaces contre le Covid-19".

Rappelons-le, également : le gouvernement indique que cet allégement des mesures est prévu "pour une durée d'observation de quinze jours". Une aggravation de la situation sanitaire dans ce délai pourrait le remettre en cause.