Le mécontentement des sénateurs coutumiers

sénat coutumier
Sénat coutumier
©NCla1ere
Ce mardi, une délégation de l'Institution a rencontré l’Exécutif. Objectif : demander au gouvernement d'ouvrir au plus vite les candidatures pour le poste de secrétaire général de l'instance coutumière.
Mécontentement au Sénat coutumier. Les sénateurs estiment ne pas être assez entendus par le gouvernement sur un certain nombre de sujets que l’instance coutumière a énuméré dans un cahier de revendications et une lettre ouverte.

Les documents ont été remis au Président du Gouvernement, Philippe Germain et au membre de l’exécutif en charge des affaires coutumières, Didier Poadyaliwane. 
L’un des principaux motifs : l’application de la décision du tribunal administratif du 13 juillet dernier, à savoir le départ de l’actuel secrétaire général et le recrutement d’un nouvel agent.
Pascal Sihaze, le président du Sénat Coutumier…
Ce point de revendication ainsi que les 14 autres questions soulevées seront discutés lors du COPAIK, le comité de pilotage des affaires coutumières ce vendredi.
Didier Poadyaliwane, membre du gouvernement en charge des affaires coutumières.
Retrouvez la lettre ouverte du sénat coutumier et le cahier de revendications.