Melbourne: grave pénurie de kérosène à l'aéroport

monde
Avion Qantas
©ABC News/Ashley Walsh
Le carburant livré récemment par bateau était de qualité insuffisante pour être utilisé dans des avions. Les compagnies aériennes qui desservent Melbourne doivent transporter leurs propres réserves de kérosène. 
Le manque de carburant est critique. L'aéroport a prévenu toutes les compagnies aériennes dans la nuit de jeudi à vendredi. 
« Pour le moment, les avions ne peuvent pas faire le plein, ils sont rationnés à 50%. Donc nous sommes confrontés à une très grave pénurie », a confirmé Barry Abrams, le directeur exécutif du BARA, le conseil des représentants des compagnies aériennes d'Australie, interrogé vendredi après-midi sur ABC. 
Vendredi après-midi, il ne restait plus qu'un peu moins de 2 millions de litres de kérosène dans les cuves de l'aéroport de Melbourne. Un A380 nécessite plus de 300 000 litres pour un vol long-courrier. 
 

Les voyageurs doivent contacter leur compagnie aérienne 

 
« D'après nos informations, (...) l'impact sur les horaires des vols est limité », a annoncé un porte-parole de Melbourne Airport. 
Mais les vols domestiques à destination de Melbourne doivent donc transporter plus de kérosène que la normale, pour pouvoir faire le trajet retour sans puiser dans les maigres ressources de l'aéroport de Melbourne. 
Qantas a indiqué que la pénurie n'aurait pas d'impacts sur ses vols domestiques, et ses longs courriers à destination de Hong-Kong et Singapour passeront pas Sydney pour faire le plein. 
Virgin Australia s'attend à des retards sur certains de ses vols. 
 

Les causes de cette pénurie: pas de réserves en cas de problème

 
La dernière livraison de kérosène, importé par bateau jusqu'à Melbourne, était de très mauvaise qualité, et ce carburant ne peut donc pas être utilisé pour les avions. 
« Le problème c'est que l'aéroport de Melbourne ne stocke pas de réserves de kérosène, donc dès qu'on a un coup dur, on se retrouve vite dans une situation de pénurie, parce que la chaîne d'approvisionnement ne prévoit pas de marge. (…) Il y a un manque de diligence dans le traitement de ce problème, et il n'y a pas eu de d'investissements pour augmenter la capacité de l'infrastructure d'approvisionnement en carburant depuis les pénuries de 2015 (moins graves que la pénurie présente, NDLR), bien qu'entre-temps la demande de kérosène ait augmenté », dénonce Barry Abrams, le directeur du conseil des compagnies aériennes. 
 

Plus que 4 raffineries en Australie

 
Il y a une dizaine d'années, l'Australie comptait encore 7 raffineries de pétrole sur son sol. Mais en 2015, plusieurs ont été fermées, à Sydney et à Brisbane, ramenant à 4 le nombre de raffineries sur le territoire, dont deux dans le Victoria. Mais elles ne suffisent pas à assurer les besoins de l'aéroport de Melbourne, le deuxième du pays. L'aéroport doit donc importer du carburant d'Asie. 
En Australie, les compagnies aériennes dépensent chaque année plus de 4 milliards de dollars dans le carburant. Le conseil des représentants des compagnies aériennes d'Australie a demandé au gouvernement fédéral de réformer le système d'approvisionnement pour rendre le marché aérien australien compétitif avec le reste du monde. 
De son côté, Exxon Mobil, qui gère l'approvisionnement en carburant de l'aéroport de Melbourne, a indiqué que le manque de carburant est du à plusieurs problèmes qui ont entouré les livraisons dans plusieurs terminaux ces dernières semaines. « Exxon Mobil travaille avec d'autres fournisseurs de carburants pour minimiser les désagréments pour leurs clients », énonce le communiqué de la compagnie pétrolière. 
La pénurie de kérosène pourrait ne pas être résolue avant la fin du week-end. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live