Météo : la dépression tropicale forte Ruby se rapproche de l’extrême Nord de la Nouvelle-Calédonie

cyclones
61b667b2a0788_capture-d-ecran-2021-12-13-a-08-20-22.jpg
Image satellite de la dépression Ruby le 13 décembre 2021 à 5 h ©Météo France NC
Ruby se déplace vers le sud-est à environ 20 km/h en s'intensifiant lentement. Elle génère près de son centre des rafales à 130 km/h. Le phénomène devrait être plus intense lors de son passage près de la Nouvelle-Calédonie. L'alerte 1 sera déclenchée à 11 h sur la province Nord.

Au lendemain du référendum, la Nouvelle-Calédonie s’apprête à affronter une dépression tropicale forte voire un cyclone, selon les dernières prévisions de Météo France. Pour rappel, l'alerte cyclonique n°1 sera déclenchée sur la province Nord ce lundi 13 décembre à 11h.

« Par rapport aux prévisions précédentes, le système est plus intense lors du passage sur la Nouvelle-Calédonie, avec des vents devenant destructeurs environ 3 heures plus tôt » indique le dernier bulletin, publié ce lundi 13 décembre, à 8 h.

Le scénario le plus probable est un passage au stade de cyclone tropical sur la Nouvelle-Calédonie entre la nuit de lundi à mardi et mardi soir. Dès aujourd’hui lundi, les pluies se généralisent à l’ensemble du pays et doivent se poursuivre demain mardi.

L'alerte 1 déclenchée à 11 h en province Nord

Le Nord de la Grande Terre devrait être le premier touché par les effets de Ruby. La province Nord est donc placée en alerte 1 à partir de 11 h ce lundi. En clair, il faudra dans cette zone se préparer à l'arrivée du phénomène dans les prochaines 18 heures. Le reste du pays reste pour l'heure en pré-alerte. 

L’extrême Nord, le Nord-Est et les Loyauté menacés

Selon les prévisions de Météo France, des vents soufflant en rafales jusqu'à 170 km/h sont attendus près du centre de la dépression en deuxième partie de nuit de lundi à mardi et dans la journée de mardi. Les régions qui sont actuellement les plus menacées par les vents les plus forts sont l'extrême Nord, le Nord-Est et les Loyauté.

Les pluies pourront être particulièrement intenses sur le Nord, la côte Est, les Loyauté et le relief, avec un risque élevé de crues importantes sur les deux côtes de la Grande Terre. Au cours des 24 prochaines heures, les pluies deviennent fortes et parfois orageuses, avec des cumuls moyens de l'ordre de 100 mm en 24 heures, atteignant localement plus de 200 mm en 12 heures sur la côte Est et la chaîne.

La mer est particulièrement dangereuse lors du passage de la dépression avec des creux pouvant atteindre 8 mètres au large et des impacts possibles à la côte, notamment aux Loyauté. 

61b6674170bad_capture-d-ecran-2021-12-13-a-08-18-14.jpg
La trajectoire prévue de la dépression Ruby le 13 décembre 2021 à 7 h 30 ©Météo France NC

Les précisions dimanche 12 décembre de Julien Leduc, chef prévisionniste à Météo France, avec Gédéon Richard et Thomas Douchy 

©nouvellecaledonie

Se préparer à l’arrivée d’un phénomène tropical


Quelles sont les consignes suivant les types d'alerte ?

Pré-alerte

  • suivre l’évolution du phénomène et écouter les consignes spécifiques à la situation diffusées par les médias ;
  • ne pas planifier d’activité en extérieur de longue durée ;
  • faire le plein de carburant des véhicules ;
  • constituer une trousse de premiers secours ;
  • contrôler les toitures et enlever tout objet pouvant devenir un projectile ; contrôler et nettoyer les chéneaux et gouttières ;
  • élaguer les arbres à proximité des habitations ;
  • prévoir des moyens d’éclairage de secours et constituez une réserve d’eau potable ;
  • constituer une réserve de denrées alimentaires ;
  • ne pas sortir en mer, renforcer les amarres des bateaux à quai.

Alerte 1

  • faire le choix d’un hébergement de proximité en cas d’un trop grand éloignement du domicile ;
  • démonter les installations aériennes, échafaudages... ;
  • faire le plein de carburant des véhicules ;
  • mettre immédiatement les grues de chantier en position de sécurité ;
  • arrêter progressivement toute activité professionnelle qui ne concourt pas à une action de sécurité civile ;
  • contrôler les systèmes d’évacuation d’eau pluviale (chéneaux, gouttières…) ; ne plus pratiquer d’activité nautique quelle que soit sa nature ;
  • rejoindre les lieux de résidence ;
  • si le domicile n’est pas une construction solide ou s’il est situé dans une zone menacée par la marée de tempête ou une inondation, gagner un abri sûr signalé par les services municipaux, faire part de ce choix aux voisins ou à la famille et s’y tenir ;
  • le cas échéant, débrancher le système de remplissage des citernes d’eau pluviale ;
  • abriter les animaux domestiques ;
  • poser du ruban adhésif sur les baies vitrées ;
  • mettre les documents personnels (papiers d’identité, carnets de vaccination...) à l’abri, hors d’atteinte de l’eau.