Météo : un mois d’avril particulièrement chaud

météo
Soleil. Cancer de la peau
©NC1ere
Depuis quelques jours, il fait une chaleur étouffante sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Le thermomètre affiche 4 degrés de plus que les moyennes de saison. Samedi, les températures ont oscillé entre 26 et 35 degrés.
Avec des températures au-dessus des 30°C quasiment partout en Nouvelle-Calédonie, la journée de  samedi a été particulièrement chaude. Et cela devrait se poursuivre. Selon Alexandre Pelletier, météorologue chez Météo France, les températures sont supérieures à la moyenne de saison notamment sur la côte Ouest « il a fait 32° à Nouméa hier, à Boulouparis, La Foa et Tontouta il faisait plus de 34 degrés. Ce sont des températures qui sont anormalement élevées mais sans pour autant être exceptionnelles.»
 
Températures élevées, comment éviter les coups de chaud ?
 
Avec de telles températures, des mesures s'imposent afin de ne pas trop souffrir. D'abord, boire. Boire beaucoup d’eau. Car avec la chaleur, notre corps a besoin de davantage d'eau pour fonctionner. Il est conseillé de s'hydrater régulièrement et ceci même quand la sensation de soif est absente. Evitez les sodas et l'alcool qui déshydratent.
 
Pour les sportifs, il est conseillé  de boire avant, pendant et après l’exercice.
- Avant : boire 200 à 300ml (deux verres) toutes les 30 minutes
- Pendant et après toutes les 15 à 20 minutes
 
Les activités physiques sont à proscrire pendant les heures les plus chaudes de la journée, c’est-à-dire entre midi et 16 heures. Il est recommandé de les exercer à l'ombre et en milieu aéré.
 
Sur la plage, écran total obligatoire, notamment pour les enfants. Quelques signaux peuvent vous alerter. Les autorités sanitaires de Nouvelle-Calédonie exposent dans un communiqué une liste des signaux d'alerte qui indiquent que votre corps est déshydraté. De fortes rougeurs, une sensation de chaleur intense, des maux de tête, des troubles de la vue, des sensations anormales (déséquilibre, jugement…) autant de signes qui doivent vous alerter. Si tel est le cas alertez immédiatement les secours médicaux en composant le 15 !
 

Le reportage de Karine arroyo et de Maurice Carawiane

©nouvellecaledonie