Météo, municipales, paquebots, football : l'actu à la 1 du dimanche 1er mars 2020

l'actu du matin
Actu à la 1 du dimanche 1er mars 2020
©Gendarmerie nationale, NC la 1ere, association Meketrepun et OFC
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie avec un quasi retour à la normale sur le plan météo, la publication des 121 listes déjà validées pour les municipales, une marche contre les paquebots à Lifou ou l'annulation du match de O'League entre Magenta et Tupapa pour cause de rougeole.

Retour à la vigilance jaune

Les pluies orageuses qui s'abattaient sur le pays depuis hier matin se sont calmées. Le plan Orsec «événement météorologique dangereux» a donc été levé, de même que la vigilance rouge sur Thio et Yaté, ou la vigilance orange sur une quinzaine d'autres communes. Désormais, l'ensemble de la Calédonie est revenu en niveau d'alerte jaune.
 

Surpris par la montée des eaux

Selon la sécurité civile, ce déluge n'a pas fait de gros dégât ou d'incident grave. Mais quatre personnes ont dû être secourues hier midi vers Touho, aux chûtes de Pombei, et quatre autres ont été hélitreuillées en fin de journée depuis la Haute-Dumbéa. La prudence reste de rigueur, tous les cours d'eau n'ont pas retrouvé leur lit et les averses orageuses pourraient revenir en fin de journée.  

Des événements annulés

Rappelons qu’en raison du mauvais temps d'hier, des organisateurs ont pris les devants. Le marché broussard de Païta qui devait se tenir ce matin a été reporté au dimanche 8 mars, et l’opération dimanche en mode doux programmée aujourd’hui place des Cocotiers a été annulée.
 

Une marche contre les paquebots à Lifou

Alors que les escales à Lifou sont suspendus par crainte du coronavirus, l’association Meketrepun entend aller plus loin. Hier matin, elle a mobilisé une cinquantaine de personnes à Easo pour demander la fin des paquebots sur Drehu. Et dans un premier temps, la mise en place d’un corps mort en baie d'Easo pour sauvegarder les coraux, abîmés sur une zone de 200 mètres. Une rencontre entre l’association et la province Iles est prévue demain. 

Municipales, les listes ont été dévoilées…

Les listes déposées pour les municipales 2020 sont connues, en tout cas pour les 29 communes qui dépassent les mille habitants. Elles sont 121 à avoir été validées par les services du haut-commissariat : 53 en province Nord, 51 en province Sud et dix-sept en province îles. Il ne reste qu'à connaître les forces en présence dans les quatre plus petites communes : les candidats de Sarraméa, Moindou, Farino et Belep ont jusqu'au 7 mars pour déposer leur dossier. 

… et la campagne continue

• Concernant la campagne, la liste Tous pour notre Mont-Dore ! de l’Eveil océanien, menée par Petelo Sao, tenait meeting ce matin à Boulari. 
• Egalement ce matin, présentation détaillée de la liste Générations NC pilotée à Nouméa par Emmanuel Bérart. 
• A Koné, l'Union calédonienne se lance à la conquête de la mairie après dix-sept ans d’absence. 
• Et hier matin, la liste sans étiquette «Païta en mouvement», menée par Marie-Irène Saipele, faisait sa profession de foi sur la place du village.
A retrouver sur notre site.
 

Charles Germain invité du JT

Alors que le coronavirus continue de faire la Une planétaire, l'invité du JT ce soir sera Charles Germain, Calédonien extradé de la ville de Wuhan et placé en quarantaine préventive en métropole. Maintenant que cet épisode mouvementé est derrière lui, il viendra témoigner au micro d'Yvan Avril. 
 

L'entrée de Magenta dans la O’League retardée pour cause... de rougeole

Il n’y aura pas de match AS Magenta-Tupapa Maraerenga FC, ce soir, au stade Numa-Daly de Nouméa. Et pour cause ! L'équipe des îles Cook engagée dans la ligue des champions d'Océanie est rentrée chez elle, faute de pouvoir aligner suffisamment de joueurs sur sa feuille de match : trois d’entre eux trois d’entre eux n'ont pas été autorisés à jouer après analyses de sang pour la rougeole. Magenta doit rencontrer l'AS Tiare mercredi, puis les Warriors samedi.  

Thomas Goyard troisième aux Mondiaux de RS-X

En windsurf, Thomas Goyard a réussi son pari, à savoir faire un podium aux championnats du monde de RS-X qui se terminaient ce week-end en Australie. Le Calédonie a fini troisième derrière deux Néerlandais, suite à sa deuxième place dans la medal race finale. Il prend du même coup une belle option pour représenter la France aux JO de Tokyo. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live