publicité

A la mi-journée, 31,42% des électeurs inscrits ont voté aux provinciales 2019

Ce dimanche à la mi-journée, 31,42% des électeurs autorisés à voter pour les provinciales en Nouvelle-Calédonie avaient accompli leur devoir civique, selon le chiffre transmis par le haut-commissariat. C'est moins qu'au référendum au même moment, et mieux qu'aux dernières provinciales.

A Nouméa, c'est au bureau 46 situé à l'école Yvonne-Dupont qu'on a le plus voté ce matin. © Nicolas Fasquel/NCla1ere
© Nicolas Fasquel/NCla1ere A Nouméa, c'est au bureau 46 situé à l'école Yvonne-Dupont qu'on a le plus voté ce matin.
  • Françoise Tromeur avec les rédactions de Ncla1ere
  • Publié le , mis à jour le
Ce dimanche matin d'importantes élections, 31.42% des électeurs autorisés à voter pour les provinciales en Nouvelle-Calédonie s'étaient déplacés aux urnes, annonce officiellement le haut-commissariat à la mi-journée. C’est dix points de moins que lors du référendum du 4 novembre 2018, où la participation du matin atteignait 41,81%. Et quatre points de plus qu'aux précédentes provinciales puisque le 11 mai 2014 vers midi, elle était de 27,27%. 
 
© NCla1ere
© NCla1ere
 

Forte mobilisation au Receiving

Ce taux de participation 2019 à mi-parcours est de 27,5% pour les 57 bureaux de Nouméa, selon les chiffres transmis par la mairie. C'est-à-dire à peu près autant qu'aux provinciales 2014 (- 0,9%). La meilleure mobilisation de la matinée a été relevée à l'un des deux bureaux de l'école Yvonne-Dupont du Receiving (le 46): 36,4% (+ deux points). Suivent les bureaux 10 et 20, à 34,2% - c'est-à-dire l'un des deux bureaux de Jean-Mermoud, à Tuband, et celui d'Antoinette-Charbonneaux, à Magenta. 
 

Gros bureau, petite affluence à Logicoop

A l'inverse et malgré les apparences à savoir une file d'attente à l'ouverture, c'est à l'école Daniel-Talon de Logicoop qu'on a le moins voté ce dimanche matin: taux de participation à la mi-journée, 17%.
 
File d'attente à l'ouverture à l'école Talon de Logicoop, le plus gros bureau nouméen. © Martine Nollet/NCla1ere
© Martine Nollet/NCla1ere File d'attente à l'ouverture à l'école Talon de Logicoop, le plus gros bureau nouméen.
 

Dans l'agglomération nouméenne

Pour le Mont-Dore et ses quelque 16 700 inscrits, ce taux de participation provisoire atteignait 27,67%.
Dumbéa compte pour ce scrutin 15 785 inscrits et à la mi-journée, la mobilisation était de 27,05%. La réorganisation de la carte électorale de la ville a facilité les opérations: elle se traduit par 24 bureaux de vote, ce qui fait neuf de plus par rapport aux provinciales de 2014. 
A Païta, environ 11 000 inscrits, le taux à la mi-journée représentait 24,07 %.
 

Ailleurs dans le Sud

A Boulouparis, qui répartit ses électeurs entre deux endroits, il se montait à 30%. Quant aux votants de La Foa, ils font que la commune dépasse la moyenne calédonienne, avec une participation de 42% à la mi-journée. 
Dimanche matin, au centre socioculturel de Boulouparis. © Antoine Le Tenneur/NCla1ere
© Antoine Le Tenneur/NCla1ere Dimanche matin, au centre socioculturel de Boulouparis.
 

Au Nord

Koné, le chef-lieu de la province Nord, affichait en fin de matinée un taux de participation de 32 % de ses 4129 électeurs, faisant lui aussi mieux que le chiffre global. Citons encore les 30% de Koumac, les 27,8% de Hienghène ou les 21,34% de Kouaoua.
 
Vote à la mairie de Koumac. © Brigitte Whaap/NCla1ere
© Brigitte Whaap/NCla1ere Vote à la mairie de Koumac.
 

Sur les îles

Lifou, 10 343 inscrits, se distinguait par une mobilisation de 20,6% à la mi-journée, ce qui correspond aux dernières provinciales. Meilleurs élèves: Jozip et Drueulu.
A Ouvéa, la participation tournait, pour six des sept bureaux de l'île, à 17 %, dans cette province des îles qui fait figure de mauvaise élève en la matière.
 
A Lifou, au bureau installé sous le faré de la province îles. © Sylvie Hmeun/NCla1ere
© Sylvie Hmeun/NCla1ere A Lifou, au bureau installé sous le faré de la province îles.
 

Fermeture du vote à 18 heures

Les bureaux de vote ferment leurs portes à 18 heures. A une exception près: celui qui est situé à l'école de l'île Ouen, à la tribu de Ouara, arrête à 17 heures pour faciliter l'acheminement de l'urne jusqu'à la mairie du Mont-Dore.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play