nouvelle calédonie
info locale

Les cinq communes les plus au Nord sont passées en alerte 2 et Poya a basculé en alerte 1

cyclones
Cyclone Uesi, simulation mardi à midi
Simulation de ce que pourrait être le cyclone Uesi à midi. ©Windy.com
Les cinq communes les plus au Nord de la Nouvelle-Calédonie sont en alerte 2 (Belep, Poum, Ouégoa, Pouébo et Koumac) et l’alerte 1 est déclenchée à Poya. Alerte 1 maintenue à Kaala-Gomen, Voh, Koné, Pouembout, Hienghène, Touho, Poindimié et Ponérihouen. Le reste du pays demeure en préalerte. 
[MISE A JOUR DE L'APRES-MIDI]

Les cinq communes les plus au Nord de la Nouvelle-Calédonie passent en alerte 2, ce mardi midi, à savoir : Belep, Poum, Ouégoa, Pouébo et Koumac. Ça signifie que le cyclone arrive, et qu'on se confine chez soi ou dans un autre lieu sûr.
Le rappel des consignes avec Steven Gnipate :

Cyclone Uesi consignes de l'alerte 2

A midi, l’alerte 1 a par ailleurs été déclenchée à Poya
Alerte 1 qui reste maintenue sur les communes de Kaala-Gomen, Voh, Koné, Pouembout, Hienghène, Touho, Poindimié et Ponérihouen.

Consignes d'alerte 1

Le reste du pays demeure en préalerte. 

Consignes de préalerte cyclonique

 

Le point météo

A onze heures, Uesi, devenue cylone tropical, se situait à 140 km au Nord-Ouest de Belep. Sa pression au centre était estimée à 976 hpa. Le phénomène génère près de son centre des vents moyens estimés à 120 km/h, avec rafales à 165 km/h. «Des bandes de forte activité pluvieuse balaient l'ensemble du territoire», décrit Météo France NC dans son bulletin de 10 heures. «Ces douze dernières heures, on a relevé entre 60 et 120 mm au nord d'une ligne Koné-Houaïlou, et jusqu'à 260 mm depuis quarante-huit heures à Pouebo. Le vent s'est également renforcé sur l'extrême Nord, avec des rafales jusqu'à 95 km/h.»
 

Passage vers l'Ouest

Selon les prévisions actuelles de Météo France NC, Uesi devrait passer au plus près des côtes calédoniennes entre la fin de journée et demain mercredi. Son centre se situerait entre cent et 150 km dans l'Ouest de Belep et de la pointe Nord.
 
Cyclone Uesi, les points de blocage du réseau routier dans le Nord
Les points de blocage du réseau routier dans le Nord, ce mardi matin. ©Province Nord
 

L'état des axes routiers

Il a plu toute la nuit en province Nord. Plusieurs axes routiers principaux et secondaires sont difficilement praticables, voir coupés, notamment sur l’Extrême-Nord.
Le point diffusé à midi avec Marie-Louise Frigère, directrice adjointe de l'Aménagement et du foncier en province Nord. Elle répond à Cédrick Wakahugnème :

Cyclone Uesi, point routes PN


Poum est coupée du reste de la Calédonie. Témoignages d'habitants recueillis par Brigitte Whaap :

Cyclone Uesi, Poum isolée

La route Poum/Koumac est impraticable. L’axe de Néhoué est totalement bloqué. Ce matin vers 9 heures, les pompiers du SIVM Nord ont dû intervenir pour une opération de sauvetage. Ils ont secouru et mis en sécurité une femme qui était bloquée sur le pont de Néhoué. Chutes de pierre signalée sur la RPN7, la transversale entre Koumac, Ouégoa et Pouébo.L’axe vers Ouégoa  est également coupé.
Plusieurs axes secondaires sont submergés, notamment au niveau des tribus isolées.
L’axe routier entre Ouégoa et Pouébo est coupé.
Le bac de la Ouaième étant à l'arrêt, la communication est également difficile entre Hienghène et Pouébo.
Pouébo, où la sécurité civile a signalé ce matin quelques éboulements. Pas de blessé à déplorer. 
A Touho, prudence, des arbres sont tombés sur l’axe principal, à Maïna, Teganpaïk et du côté de Thiem.
A Belep, les habitants vivant près de la mer ont été évacués et relogés dans les centres d’accueil mis en place par la commune.
La sécurité civile appelle la population à la plus grande prudence, éloignez-vous des plages et des endroits exposées à la marée car le risque de submersion est élevé. Evitez tout déplacement.
A VKP, plusieurs axes secondaires sont coupés, vers les tribus de Neami, Tieou ou Tiaoue. Témoignage d'un habitant de Tiéta bloqué sur la route inondée. Alvin Doumé​​​ répond à Camille Mosnier.

Cyclone Uesi, témoignage à Tiéta

   

Les centres d'urgence

Plusieurs communes ont aménagé des centres. Dans la salle de sport, pour Poindimié. La salle omnisports également, à Ponérihouen. La salle Au Pitiri et l'OMS à Koné. Ou encore la mairie et la maison commune de Koé, concernant Touho.
Voici quelques numéros d'urgence:
Poum, 79 18 93
Belep, 92 87 71
Hienghène, 70 26 06 / 79 57 93 / 42 59 18
Ponérihouen, 72 74 04 / 47 52 20 (hébergement d’urgence) / 77 71 22 / 78 85 32 / 78 85 35 (service permanence)
Koné, 74 06 35
Koumac, 42.37.71
Poya, 74.10.77 ou 74.27.17 

Le réseau électrique…

Enercal signale des coupures d’électricité dans les vallées de Hienghène et de Ponérihouen, où des arbres ont endommagés le réseau. Les équipes sont à pied d’œuvre, Enercal espère que le courant sera rétabli dans la journée, et si les conditions météo le permettent. 242 foyers sont impactés sur Hienghène et 223 sur Ponérihouen. 
«Des points de reprise autonomes ont été déployés sur les points les plus névralgiques et difficiles d’accès, notamment lorsqu’il y a des crues», précise Maxime Carré, responsable de la distribution. Enercal se dit donc prêt à pouvoir réalimenter les zones qui se retrouveraient coupés de la Grande Terre.
Si vous avez besoin de dépannage et en cas de problème, le numéro habituel d’Enercal : 250 666.
 

… avec rappel des consignes

• Ne jamais toucher une ligne ou un câble électrique après des intempéries.
• Pendant une coupure, penser à éteindre les appareils électriques
• Après la remise en service du courant, essayer d’allumer une ampoule avant de rallumer tous  les appareils. Si la lumière vacille, ne pas rallumer les appareils électriques.
• Après rétablissement du courant, des coupures courtes peuvent se produire en fonction des interventions avant un retour à la normale.